Golf

Brooke M. Henderson complètement larguée en Floride

Publié | Mis à jour

Après une première journée prometteuse au Championnat CME Group Tour, à Naples en Floride, la golfeuse canadienne Brooke M. Henderson a remis une carte beaucoup moins attrayante vendredi et a dégringolé au classement.

L’athlète de 25 ans amorçait cette deuxième ronde dans le top 10, à trois coups de la meneuse, grâce à son pointage de 68 (-4). Ce fut bien moins facile pour Henderson cette fois, elle qui n’a été en mesure de caler qu’un seul oiselet. Elle a été contrainte de frapper la balle 74 fois (+2), étant victime de trois bogueys.

L’Ontarienne est ainsi passée de la sixième à la 26e place, en vertu d’un cumulatif de 142 (-2). Elle pourrait toujours être affectée par les maux de dos qui l’ont forcée à déclarer forfait au Championnat Pelican de la LPGA, la semaine dernière à Belleair.

La Néo-Zélandaise Lydia Ko est quant à elle restée en plein contrôle du tournoi. Elle n’a commis aucune erreur vendredi pour remettre une carte de 66 (-6). À -13, elle détient cinq coups d’avance sur la Sud-Coréenne Hyo Joo Kim.

Aucune autre Canadienne ne prend part à ce tournoi, le dernier de la saison, qui promet une bourse de 2 millions $ à la vainqueuse.

PGA : trois Américains au sommet

Sur le circuit masculin, les Américains Andrew Putnam, Harry Higgs et Cole Hammer se retrouvent tous au sommet du classement à la Classique RSM, disputée à St. Simons Island, en Géorgie, avec un pointage de 130 (-12) après deux rondes.

Détenteur de la première place après 18 trous, Hammer, qui avait réussi une impressionnante ronde de 64 (-8) sur le terrain Plantation du club de golf Sea Island, la veille, a été un peu moins spectaculaire sur le terrain Seaside, l’autre parcours utilisé durant ce tournoi. Il a tout de même retranché quatre coups à la normale de 70, pour demeurer en tête.

Higgs, qui jouait sur le même terrain que son compatriote pour cette deuxième journée d’activités, a remis une carte de 63 (-7).

Pour sa part, Putnam a lui aussi retranché sept coups à la normale, mais celle de 72 du parcours Plantation, pour partager le premier rang.

Des quatre Canadiens en lice à ce tournoi, seulement la moitié a réussi à se qualifier pour les rondes de la fin de semaine.

Taylor Pendrith est celui qui possède le meilleur cumulatif des quatre après 36 fanions. Il a cogné l’objet blanc 66 (-4) fois sur le parcours Seaside, pour un cumulatif de 135 (-7) Il partage la 19e place, à cinq frappes des meneurs.

Adam Svensson, l’autre représentant de l’unifolié qui sera de l’action samedi et dimanche, a complété montre un cumulatif de 137 (-5). Il a connu une impressionnante journée de 64 (-6) sur le Seaside, pour bondir de 65 rangs. Il détient désormais le 43e échelon.

Mackenzie Hughes (139; -3) et Michael Gligic (145; +3) n’ont pas réussi à se qualifier pour les deux dernières rondes du tournoi.