NFL

Tout sur le grand retour de Laurent Duvernay-Tardif

Publié | Mis à jour

Plusieurs avaient conclu que le «Doc» avait accroché ses épaulettes. C’était mal connaître Laurent Duvernay-Tardif, qui revient avec les Jets. 

Le balado «La Zone payante» en discute avec son agent Sasha Ghavami. À écouter ici:

Maintenant que «LDT» a complété une étape de sa résidence en médecine, il était ouvert à un retour au jeu et espérait une opportunité de qualité. C’est ce qu’il a trouvé avec les Jets, une équipe en ascension par rapport à celle qu’il a connue l’automne dernier, après avoir été échangé de Kansas City à New York.

L’agent du garde québécois nous parle de ce qui a mené vers ce retour au jeu et de ce qui attend son célèbre client et ami dans les prochaines semaines.

La section Est de l’Association américaine est clairement à l’honneur dans ce nouvel épisode de votre balado préféré. En plus de Duvernay-Tardif et des Jets, nos deux animateurs vous parlent des Dolphins et des Bills.

Tandis que Jean-Nicolas Gagné était sur place à Miami pour une autre prestation sublime de Tua Tagovailoa, Stéphane Cadorette revient sur la défaite crève-cœur des Bills face aux Vikings.

Les questions des auditeurs sont bien sûr abordées et on constate que l’avenir de Josh McDaniels avec les Raiders occupe une place de choix au cœur des préoccupations.

Nos deux animateurs passent également tout au peigne fin pour la semaine 11 d’activités et Jean-Nicolas Gagné vit un rare moment de compassion à l’endroit de Tom Brady dans notre rubrique «Au Bar!». Pourquoi? C’est un rendez-vous pour aller au fond de l’histoire.

-Vous aimez discuter de la NFL et de fantasy football? Nous vous invitons à vous abonner à la page Facebook Nos précieux conseils de fantasy football. Vous pouvez aussi écrire un courriel à l'équipe d’animateurs de «La Zone payante», à lazonepayante@quebecormedia.com, si vous souhaitez nous faire des suggestions ou nous poser des questions sur la NFL.

«La Zone payante» est coanimée par Jean-Nicolas Gagné et Stéphane Cadorette.