Crédit : AFP

Coupe du monde 2022

Mondial: le Canada termine sa préparation avec une victoire

Publié | Mis à jour

Lucas Cavallini a permis au Canada de terminer sa préparation pour la Coupe du monde sur une bonne note, jeudi à Dubaï, inscrivant le filet victorieux pendant le temps ajouté de la deuxième demie dans un gain de 2 à 1 contre le Japon.

L’attaquant a profité d’un tir de pénalité pour tromper le gardien Shuichi Gonda en toute fin de rencontre. Richie Laryea a soutiré la faute à la suite d’un duel contre Miki Yamane.

Cette victoire survient par ailleurs sans deux éléments importants de la formation. En effet, Alphonso Davies n’était pas présent, puisqu’il n’avait pas encore rejoint l’équipe, tandis que le milieu Stephen Eustaquio a été écarté par mesure préventive.

«C'était une vraie performance d'équipe, s’est réjoui l’entraîneur-chef John Herdman après le duel. Il nous manque des joueurs-clés et encore une fois, les autres gars ont pris la relève. Différents joueurs ont pu montrer leur qualité dans ce match.»

Le match avait pourtant bien mal commencé pour les Canadiens, car leurs adversaires ont rapidement ouvert la marque. Déjouant la défensive dans la zone de réparation à la huitième minute, Yuki Soma a fait légèrement dévier une passe lobée pour trouver le fond du filet.

Les représentants de l’unifolié ont répliqué à la 21e minute. Steven Victoria a lui aussi redirigé le ballon, cette fois après un coup de pied de coin. Encouragée par le banc, l’équipe en rouge a ensuite maintenu ses efforts jusqu’à la toute fin.

«Je me souviens que les entraîneurs poussaient, en nous disant que nous ne serions pas satisfaits d’un verdict nul, a dit Victoria. Je pense qu’on a mérité [la victoire] contre une grande équipe. Nous le méritions avec ce qu’on a fait sur le terrain.»

Un match à la fois

Les représentants du CF Montréal Samuel Piette, Alistair Johnston et Kamal Miller étaient de la formation partante, tandis que Joel Waterman et Ismaël Koné ont été appelés en relève en cours de rencontre.

Le Mondial débutera dimanche avec un duel entre le Qatar et l’Équateur. Le Canada fera son entrée le 23 novembre contre la Belgique, avant de croiser le fer avec la Croatie quatre jours plus tard et le Maroc le 1er décembre.

«Nous allons garder nos pieds sur terre et y aller un match à la fois, a expliqué Herdman. C’est notre philosophie.»