Crédit : AFP

Coupe du monde 2022

Les joueurs «pas aveugles» sur la question des travailleurs migrants

Publié | Mis à jour

Les joueurs des Pays-Bas ont rencontré et échangé quelques ballons avec des travailleurs migrants sélectionnés par l'organisation du Mondial-2022, jeudi à Doha, pour montrer qu'ils n'étaient pas « aveugles et sourds » au sujet, selon leur capitaine Virgil van Dijk. 

« De toute évidence, nous ne sommes pas aveugles et sourds, nous voyons les informations sur ce qui se passe. Pour nous, c'est positif de se faire une opinion et de rencontrer des gens. Ce n'est pas simple, mais pour nous c'était important », a souligné le défenseur des « Oranje » à l'issue de cette rencontre. 

Une vingtaine de travailleurs migrants, sélectionnés dans le cadre d'un programme chapeauté par les organisateurs qataris, ont rejoint les Néerlandais à la fin de leur entraînement, à l'Université de Doha. Les joueurs et le sélectionneur Louis van Gaal les ont salué et ont brièvement discuté, le temps de quelques selfies, devant les objectifs de la presse. 

Des petits matches ont ensuite été organisés mêlant stars néerlandaises et invités du jour.

« Personnellement, j'aurais aimé les rencontrer sans caméras. Mais c'était bien de les rencontrer, de les connaître un peu, mais si évidemment on n'a pas eu le temps de parler longuement (...), avant de se concentrer maintenant totalement sur le football », a souligné le défenseur central de Liverpool. 

Le Qatar a été la cible de critiques concernant le traitement des travailleurs migrants employés sur les chantiers du Mondial-2022. 

Officiellement, il y a eu trois décès dans les huit stades du Mondial. Un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) a conclu que 50 travailleurs étaient morts dans des accidents du travail, en 2020, et que 500 autres avaient été blessés gravement. L'OIT note cependant des lacunes dans le système de recensement et indique que leur nombre pourrait être plus élevé. 

Début novembre, la fédération néerlandaise avait rappelé son « attachement au sujet »: « Après la Coupe du monde, la Fédération veut être fière de deux choses: la performance de l'équipe nationale néerlandaise sur le terrain et l'amélioration durable de la situation des travailleurs migrants au Qatar », avait affirmé dans un communiqué son secrétaire général Gijs de Jong.

L'Angleterre a également rencontré jeudi une délégation de travailleurs migrants, dans le cadre de la même opération. Selon la Fifa, les sélections des Etats-Uns et de l'Argentine doivent aussi en faire de même pendant la compétition, qui commence dimanche.

Les Pays-Bas, qui figurent dans le groupe du Qatar, débuteront de leur côté lundi contre le Sénégal.