Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

LCF

Les Argonauts causeront-ils la surprise de l’année?

Publié | Mis à jour

Les Blue Bombers de Winnipeg ne sont qu’à une victoire de remporter une troisième coupe Grey consécutive et tout ce qui les sépare de cet exploit se nomme les Argonauts de Toronto, sauf que ceux-ci nagent dans la confiance absolue et devraient représenter des rivaux dangereux.

Avec un triomphe dimanche à Regina, les Bombers deviendraient la première équipe de la Ligue canadienne de football (LCF) à réaliser un triplé depuis la dynastie des Eskimos d’Edmonton (aujourd’hui les Elks), qui avaient soulevé le trophée de 1978 à 1982 inclusivement.

En vertu d’une fiche de 15-3 en saison régulière et d’un gain de 28 à 20 aux dépens des Lions de la Colombie-Britannique en finale de la section Ouest, ils se trouvent dans la peau des favoris. Toutefois, les «Argos» n’ont pas à rougir de leurs performances en 2022 et une mauvaise journée au bureau du quart adverse Zach Collaros et de ses acolytes ferait pencher la balance du côté de Toronto.

Dans le camp des négligés, s’il y a un homme qui sera très motivé en fin de semaine, c’est le receveur de passes et spécialiste des retours de botté Brandon Banks. Ce dernier a vécu les affres de la défaite en finale avec les Tiger-Cats de Hamilton en 2019 et 2021. Il voudra prendre sa revanche sur Winnipeg, mais il se concentre d’abord sur son travail.

«Je me sens très bien, je savoure juste le moment. Le seul élément qui requiert mon attention est l’importance de gagner la rencontre. Je suis déjà allé sur cette scène et je saisis bien ce qui se passe. Je me fiche des à-côtés; tout ce que je veux, c’est la victoire», a affirmé au quotidien «Toronto Sun» celui qui en sera à sa cinquième participation au duel ultime et surtout, en quête d’un premier sacre en carrière.

Aussi, le joueur de 34 ans effectuera-t-il ses adieux à la LCF, dimanche?

«C’est possible, beaucoup de choses se déroulent dans ma vie. Je ne veux pas prouver quoi que ce soit à autrui», a émis Banks.

Au bon endroit

Les tombeurs des Alouettes de Montréal en finale de l’Est estiment avoir atteint leur objectif du début de l’année... enfin, presque. Le gros du boulot est encore à abattre en dépit de la satisfaction dans les rangs.

«C’est formidable, nous avons commencé la campagne pour en arriver là. Au début de la saison, on s’est fixé un but et c’est ici qu’on voulait se retrouver. Tout cela est super, car nous avons été capables d’accomplir ce qu’on disait être en mesure de faire», a précisé le demi de coin Royce Metchie.

- Au cours du calendrier régulier, les Argonauts ont conservé un dossier de 11-7, mais ont perdu leur seul rendez-vous face aux Bombers, le 4 juillet. La rencontre a été très serrée, Winnipeg ayant le dessus 23 à 22 dans la Ville Reine.