Crédit : AFP

MLB

Un autre titre au palmarès d’Aaron Judge

Publié | Mis à jour

Déjà vainqueur d’un Bâton d’argent pour sa saison exceptionnelle, le voltigeur des Yankees de New York Aaron Judge a remporté sans surprise le titre de joueur le plus utile de la Ligue américaine, jeudi.

L’Américain de 30 ans est le premier représentant des Bombardiers du Bronx à recevoir cet honneur depuis Alex Rodriguez (2005 et 2007), et il ne l’a pas volé. Judge est passé bien près de la Triple couronne en menant l’Américaine et le baseball majeur avec 62 circuits et 131 points produits. C’est sa moyenne au bâton de ,311 qui n’a pas été suffisante pour cet exploit, puisque Luis Arraez (,316), des Twins du Minnesota, l’a devancé à ce chapitre.

Judge a dominé tous ses compétiteurs pour les longues balles, avec notamment 22 de plus que son dauphin, Mike Trout. Yordan Alvarez (Astros de Houston) et Shohei Ohtani (Angels de Los Angeles), qui étaient les deux autres finalistes au titre de joueur par excellence, ont suivi ce classement dans l’ordre.

Le moment fort de la campagne de Judge – et celui de la saison 2022 au complet – est arrivé au début du mois d’octobre, quand il a frappé la 62e longue balle qui lui a permis de battre le vieux record de l’Américaine qui appartenait à Roger Maris.

«Félicitations à Aaron pour l’une des plus grandes saisons de l’histoire de notre sport. Je suis heureux d’avoir pu être au premier rang pour y assister et partager avec lui cette année magique, surtout en raison du respect que j’ai pour lui comme joueur et comme personne», a commenté par voie de communiqué le gérant des Yankees, Aaron Boone.

Enfin la consécration pour Paul Goldschmidt

Paul Goldschmidt aura attendu longtemps, mais à 35 ans, il a finalement été élu joueur le plus utile de la Ligue nationale, jeudi.

Le joueur de premier but des Cardinals de St. Louis a connu la meilleure saison de sa carrière, qui lui a également valu un cinquième Bâton d’argent. L’Américain a aussi participé à sept matchs des étoiles en plus de remporter quatre Gants dorés, mais un trophée manquait toujours à sa collection.

L’ancien des Diamondbacks de l’Arizona avait terminé trois fois parmi les finalistes au titre, en 2013, 2015 et 2017. Cette fois, il a obtenu 22 des 30 votes de première place pour devancer Manny Machado (Padres de San Diego) et son coéquipier Nolan Arenado.

Goldschmidt a mené la Nationale avec un taux de présence sur les coussins de ,578. Il a aussi accumulé 115 points produits et 35 circuits, en plus de maintenir une moyenne au bâton de ,317.