Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

CF Montréal

CF Montréal: un moment très attendu

Publié | Mis à jour

C’est avec beaucoup de fierté que le CF Montréal a effectué sa reconnexion avec le passé en passant officiellement à son nouveau logo, qui revient au bleu original du club et à la fleur de lys, jeudi.

On a senti au cours des derniers mois, depuis le dévoilement de ce blason en mai, que l’organisation attendait avec impatience de pouvoir mettre un pan sombre de son histoire derrière elle. La saison exceptionnelle sur le terrain a un peu adouci la pilule pour les partisans, qui ont appris à vivre avec le logo au flocon.

Celui-ci est toutefois chose du passé, après le constat d’échec de l’équipe. L’heure est désormais à la reconstruction des ponts avec les amateurs et les partenaires.

«On a attendu ce moment tout l’été, toute la saison, pour arriver à ce point, a confié le président Gabriel Gervais, lors d’une courte cérémonie au Stade Saputo. On avait hâte de retrouver, si on veut, notre ADN et notre identité. Je suis très heureux de le voir apparaître peu à peu. On le voit de loin, le bleu frappe beaucoup.»

Retour aux sources

L’Agence Pigeon a effectivement compris son mandat en ramenant plusieurs éléments du logo d’entrée en Major League Soccer (MLS), que l’Impact a utilisé de 2010 à 2021. En plus des éléments mentionnés plus haut, le bouclier et les bandes noires sont de retour.

«Quand je suis arrivé, il y avait des points d’interrogation sur le nom, sur le logo. Il y avait certains "supporteurs" qui ne voulaient pas revenir au stade, a rappelé Gervais, embauché en mars. Nous, la priorité numéro 1, comme le propriétaire Joey Saputo l’a dit, c’était de reconnecter avec nos partisans et avec la communauté.»

L’ex-défenseur, qui n’a reçu que de bons commentaires des anciens du club, était heureux d’obtenir le pouls du public. En matchs éliminatoires au Stade Saputo, les amateurs lui ont dit qu'il était bon de retrouver leur stade.

«C’est le plus beau commentaire que j’aurais pu recevoir, et on va continuer. On ne va pas s’arrêter», a assuré Gervais.

Valeurs et vision

Le prochain objectif du CF Montréal sera de toucher un public plus large au Québec, où on gagne à connaître davantage le soccer professionnel. Comme résolution de fin d’année, l’organisation aspire à redonner davantage à la communauté et à continuer à offrir des opportunités au talent local.

Bien entendu, le produit sur le terrain devra parler de lui-même. Malgré quelques changements, dont les départs de Djordje Mihailovic et de Victor Wanyama, Gervais s’attend à ce que le produit reste attirant sur la pelouse. Il n’a d’ailleurs pas voulu commenter le dossier de l’entraîneur-chef Wilfried Nancy, qui n’a toujours pas obtenu une prolongation de contrat.

Les succès sans pareil du CF Montréal en 2022 ont déjà commencé à faire des petits. Six joueurs de l’équipe participeront à la Coupe du monde avec le Canada.

«Je suis tellement fier de nos joueurs. Chacun mérite d’être là. [...] Pensez à quelqu’un comme Joel Waterman, qui ne faisait pas partie des plans. Il a bien performé et s’est mis dans une position où l’équipe nationale ne pouvait pas l’ignorer. C’est ça aussi qu’on bâtit dans notre équipe.»

«Il y a un an ou deux, personne ne parlait d’Ismaël Koné», a ajouté Gervais, content de voir que le jeune milieu de terrain cogne à la porte du onze partant canadien.

Le changement complet de l’identité du club devrait prendre environ six mois, selon les premières estimations. C’est vers la mi-février que l’on pourrait s’attendre à une annonce concernant un nouveau maillot.