LNH

C’est pas mal difficile pour les Oilers

Publié | Mis à jour

Connor McDavid et ses comparses des Oilers d’Edmonton continuent de chercher leurs repères, particulièrement à domicile, et il s’agit pour eux de recommencer le plus tôt possible à bien exécuter le plan de match afin d’éviter de chuter davantage au classement.

Dans un match-revanche face aux Kings de Los Angeles, l’équipe qu’ils ont vaincue au premier tour des dernières séries, les Oilers ont baissé pavillon 3 à 1 mercredi au Rogers Place, où ils ont gagné quatre fois en 10 occasions depuis le début de la campagne. Ayant encaissé cinq revers à leurs sept plus récentes sorties et occupant le quatrième rang de la section Pacifique, ils ont concédé 61 buts en 2022-2023, un de plus qu’ils en ont inscrit.

L’une des explications de ce rendement plutôt moyen se trouve dans les récents débuts de match du club. Face aux Kings, il a accordé un but assez tôt et après 11 minutes de jeu, l’adversaire était en avance 12 à 2 au chapitre des tirs. Un retard d’au moins 10 lancers a également été recensé dans la moitié initiale de la première période des affrontements précédents contre le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride.

«C’est un sujet que nous avons abordé; il faut commencer à l’heure. Parfois, la colonne des tirs peut être trompeuse, mais lorsque vous êtes en arrière 10 à 0, ça signifie que la formation rivale a souvent eu possession de la rondelle. L’une des choses à améliorer est d’entamer plus vite les matchs et ça part avec l’obtention du premier but», a souligné l’attaquant Zach Hyman au quotidien «Edmonton Sun».

McDavid, qui a vu sa séquence de parties avec au moins un point s’arrêter à 10, déplore également les lents départs des siens. Offrir l’occasion à l’ennemi de prendre le contrôle complique la tâche autant des joueurs que celle des entraîneurs.

«Évidemment, nous aurions aimé mieux amorcer la joute. Contre ce type de club [Los Angeles], vous pouvez ouvrir un peu le jeu et le forcer à sortir de sa structure si vous prenez les devants. Dans le cas contraire, bien, vous avez vu ce qui est arrivé», a-t-il dit.

De très bons tests

Les prochains duels devraient en dire davantage sur les apprentissages des Oilers. Samedi, ils accueilleront les Golden Knights de Vegas, les meneurs de leur division. Puis, ils se dirigeront vers l’est des États-Unis avec, comme première escale, le New Jersey; face aux Devils, lundi, ils seront confrontés à une équipe qui avait gagné 10 fois d’affilée avant les parties de jeudi. Des rendez-vous chez les Islanders et les Rangers à New York sont aussi prévus.

Individuellement, ça va relativement bien pour McDavid et Leon Draisaitl, qui ont amassé respectivement 32 et 28 points cette saison. Ils occupent les deux premiers échelons dans la course au trophée Art-Ross.