JiC

Une nouvelle chance pour Dominique Ducharme?

Publié | Mis à jour

Alors que le premier anniversaire de son congédiement par les Canadiens de Montréal approche, Dominique Ducharme est serein.

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mardi, l'ancien entraîneur a avoué avoir tourné la page sur son histoire à Montréal. 

«J'aurais aimé participer à la relance des Canadiens. Je voyais ça comme un défi intéressant. Ils ont décidé de faire un changement. Quand il y a une nouvelle administration qui rentre, ils veulent avoir des gens et changer l'image de l'équipe. Je suis de ceux qui ont quitté. Je peux juste souhaiter bonne chance et regarder en avant. C'est un des obstacles qu'on peut rencontrer pendant une carrière. J'ai toujours pris les défis et j'ai continué à avancer.» 

Le Québécois ne s'en cache pas. Il suit encore beaucoup ce qui se passe avec son ancienne formation et il aime bien ce qu'il voit.

«Les jeunes prennent de plus en plus de place. On voit certains joueurs qui se lèvent et qui vont chercher des buts importants. Je crois que ce qui fait la grosse différence, c'est surtout la tenue des trois jeunes défenseurs. C'était dur à prédire, mais ils jouent avec beaucoup de maturité. Il y a aussi les gardiens qui font un travail colossal. Je pense qu'il faut donner le crédit à Éric Raymond. Les gars font du bon travail, mais il y a du travail que Éric fait en arrière. Je suis content pour Jake Allen et Samuel Montembeault.» 

Celui qui a dirigé les Mooseheads d'Halifax et les Voltigeurs de Drummondville dans la LHJMQ est prêt pour un nouveau défi et il affirme qu'il ne ratera pas sa chance lorsque celle-ci va se présenter.

«J'aurais aimé avoir plus de temps, c'est officiel. On sait ce qui est arrivé. Il y a eu plusieurs choses, dont le départ de Marc Bergevin. Pour un entraîneur, quand celui qui t'a engagé quitte et que des nouveaux arrivent, ce n'est jamais une bonne nouvelle. Je suis convaincu que, un jour, je vais avoir une autre chance et je peux vous garantir que je vais la prendre. Mon objectif n'a pas changé. Le trophée qu'on était à trois victoires de remporter à l'été 2021, mon objectif c'est de le gagner, un jour.» 

À ce sujet, Ducharme n'écarterait pas un retour avec Hockey Canada si on lui tendait une perche.

«On ne peut jamais dire non. Il faut au moins écouter. Ce que je veux, c'est de me retrouver avec des gens qui croient en moi et qui ont un projet et un plan. À partir de là, je vais évaluer les options qui se présentent. Je ne ferme pas la porte à rien. J'ai eu du bon temps avec Hockey Canada. On a eu des tournois avec un haut niveau d'émotions. D'avoir un autre rôle là-dedans? Pourquoi pas? On ne sait jamais. J'ai envie de retourner derrière un banc et d'être actif. Ça pourrait arriver dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines, comme ça pourrait arriver pendant l'été.» 

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.