Crédit : Photo d'archives, AFP

LNH

Nail Yakupov, un «idiot» aux yeux de Devan Dubnyk

Publié | Mis à jour

Devan Dubnyk n’a jamais apprécié Nail Yakupov, allant même jusqu’à le traiter d’idiot.

«Oh, Nail Yakupov. Ce gars était un idiot. Un vrai idiot», a lancé Dubnyk, lundi, lors de son passage au micro de la baladodiffusion «DFO Rundown».

«J'ai essayé de lui expliquer. Nous faisions un exercice dans le coin et il effectuait ces tirs près de mes oreilles parce qu’il tentait de marquer dans le coin supérieur. Et j’ai essayé de lui expliquer: "Tu réalises qu’il y a trois résultats [possible]. Tu manques le filet, tu marques ou tu m’atteins à l’oreille. Je déteste les trois. Si tu veux pratiquer tes tirs [dans le coin supérieur], va le faire de l’autre côté."»

Sélectionné au tout premier rang du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2012, Yakupov n’a jamais été capable de s’établir durablement au sein du circuit. Après 350 matchs avec les Oilers, les Blues de St. Louis et l’Avalanche du Colorado et 136 points, il a pris la décision d’aller jouer dans la Ligue continentale de hockey (KHL) en 2018.

Dubnyk n’a d’ailleurs pas hésité à lui lancer une flèche à ce sujet.

«Il n’a évidemment [jamais compris mon message]. Il est introuvable, donc je pense qu’il n’a pas souvent marqué dans le coin supérieur.»

Dubnyk a annoncé sa retraite à la fin du mois d’octobre après une carrière de 12 saisons dans la LNH. Il a pris part à 542 rencontres avec le Wild du Minnesota, les Oilers, les Predators de Nashville, les Coyotes de l’Arizona, l’Avalanche et les Sharks de San Jose, montrant une fiche de 253-206-54, une moyenne de buts alloués de 2,61 et un taux d’efficacité de ,914. Il a remporté le trophée Bill-Masterton en 2014-2015.