L'après-match LNH

«Les Devils, toute qu’une équipe» - André Tourigny

Publié | Mis à jour

Forts d’une séquence de trois victoires consécutives, les Canadiens ont été impuissants face aux Devils du New Jersey, baissant pavillon par la marque 5-1, mardi soir au Centre Bell.

Les Diables ont poursuivi sur leur lancée en signant une 10e victoire consécutive, plus longue séquence active dans la Ligue nationale de hockey (LNH). 

«Les gens semblent déçus parce qu’ils ont encore en tête l’image des Devils du New Jersey des cinq dernières années. Ce n’est plus ça, vraiment pas», a martelé l’entraîneur-chef des Coyotes de l’Arizona, André Tourigny.

«Les Devils pointent au sommet de la majorité des catégories à cinq contre cinq du circuit Bettman. On vient de les affronter et laissez-moi vous dire qu’on a été en mesure de le constater», toujours selon l’homme de hockey.

Voyez l'analyse des Devils par l'entraîneur-chef André Tourigny dans la vidéo principale ci-dessus.

Un passage obligé

La troupe de Martin St-Louis a été sans réponse face aux visiteurs, bien que ces derniers offraient un défi de taille.

«Ça arrive à toutes les équipes», a laissé entendre le pilote québécois.

«Dans une formation d’expérience composée majoritairement de vétérans, je dirais qu’il y a un match sur dix qui est à oublier.»

«Dans un jeune groupe, c’est plutôt un match sur six ou sept qui est à oublier. Plus tu prends d’expérience comme joueur et comme équipe, plus constant tu deviens.»

Un déjà vu

La saison dernière, le fougueux attaquant Antoine Roussel a joué sous les ordres de Tourigny en Arizona dans un contexte s’apparentant à celui du Bleu-Blanc-Rouge, qu’on nomme cela reconstruction, mise à niveau, reset, etc.

L'AMLNH: André Tourigny -

Voyez les propos d'Antoine Roussel et André Tourigny dans la vidéo ci-dessus.

«On n’avait pas d’attentes extrêmement élevées sur le plan de l’équipe. On savait qu’on allait probablement ne pas faire les séries éliminatoires. Malgré tout, en tant que groupe, on avait une bonne attitude. On rebondissait avec de la bonne façon à la suite des revers dans le but de nous améliorer pour le futur», aux dires de l’auteur de 197 points en 607 parties dans la LNH.