HKO-HKN-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-NASHVILLE-PREDATORS

Crédit : Photo AFP

LNH

Le baiser de la mort pour D.J. Smith ?

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa Pierre Dorion fera preuve de patience avant d’apporter des changements à sa formation, mais il a donné tout son appui à son entraîneur-chef D.J. Smith, qu’il ne considère aucunement responsable des déboires de l’équipe.

L’équipe montre un dossier de 5-9-1 depuis le début de la campagne, un rendement en deçà des attentes après les ajouts de Claude Giroux, Alex DeBrincat et Cam Talbot cet été.

«Les entraîneurs ne sont pas le problème. Aussi simple que cela. C’est tout», a statué Dorion, selon le quotidien «Ottawa Sun» en marge de la réunion des DG de la Ligue nationale de hockey (LNH), mardi.

Dorion est bien conscient que l’équipe devra faire mieux pour se qualifier pour les séries éliminatoires pour une première fois depuis 2017. Mais il estime que le dossier de 5-9-1 ne reflète aucunement le rendement de ses protégés.

Pour illustrer ses propos, il a mis en évidence le fait que les Sénateurs n’ont jamais perdu par plus d’un but, filets dans une cage déserte exclus. Il reconnaît malgré tout que l’équipe perd la bataille des unités spéciales.

«Je ne vous dirais pas que notre équipe est en difficulté, a-t-il avancé. Notre fiche ne reflète pas, je crois, comment nous jouons. Statistiquement, nous avons eu plus de chance que [les Islanders de New York] lundi. Nous allons évaluer où nous allons être d’ici la période des fêtes. Je pense que nous devons être un peu patients, mais en même temps, nous ne pouvons pas laisser cela durer trop longtemps.»

Être patient sera un défi pour Dorion, qui a indiqué avoir reçu des appels d’au moins 29 DG au cours des dernières semaines. Parmi les dossiers prioritaires, il y aura certainement celle de trouver un défenseur du top 4, avec notamment le Québécois Thomas Chabot qui souffre d’une commotion cérébrale.

«C’est probablement la position pour laquelle c’est le plus difficile d’échanger», a toutefois mis en garde Dorion.