LNH

Des réjouissances de courte durée chez les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa croyaient avoir pris l’élan nécessaire en récoltant trois points sur une possibilité de quatre sur les patinoires adverses, mais les voilà de retour à la case départ.

Effectivement, une nouvelle défaite, subie à domicile au compte de 4 à 2 contre les Islanders de New York lundi, a sapé le rythme acquis à l’étranger dans les jours précédents. Le tout risque de donner davantage d’arguments aux détracteurs de l’entraîneur-chef D.J. Smith. Ce dernier se trouve sur la corde raide, sa formation demeurant dans la cave de la section Atlantique avec 11 points en 15 rencontres.

Les manières de se sortir d’impasse restent simples : il faut travailler, encore et toujours. Et l’absence du défenseur Thomas Chabot, aux prises avec une commotion cérébrale, ne doit pas servir d’excuse.

«Il est à l’écart, donc les gars doivent se lever, a déclaré au quotidien "Ottawa Sun" l’arrière Jake Sanderson, qui a joué environ 25 minutes lundi. Je suis à l’aise avec l’idée d’obtenir plus de minutes et faire tout ce que le club nécessite pour gagner. C’est certes frustrant de perdre. Néanmoins, nous avons bien performé et on peut bâtir là-dessus. Nous savons que nous misons sur une bonne formation. Il faut juste rester positif.»

«C’est dur à accepter, a ajouté Smith. En gros, les unités spéciales font foi de tout. L’adversaire marque deux fois contre un but de notre côté. Voilà comment on perd.»

Ordinaire

D’ailleurs, les résultats des Sénateurs en attaque massive et à court d’un homme sont plutôt moyens depuis le début de la campagne. L’avantage numérique n’est pas mal avec un pourcentage d’efficacité de 23,2 % bon pour le 12e rang de la Ligue nationale de hockey. C’est plus compliqué en infériorité numérique, l’équipe se trouvant au 20e échelon avec un pourcentage de 76,8 %.

À forces égales, certains devront mieux faire, défensivement parlant. Drake Batherson présente un différentiel de -9, tandis que ses coéquipiers Brady Tkachuk (-4), Tim Stützle (-4) et Alex DeBrincat (-5) en arrachent également sur ce plan.

Ottawa accueillera les Sabres de Buffalo, mercredi.