LNH

«Ça m’enrage tellement» - Maxim Lapierre

Publié | Mis à jour

Le Québécois Jonathan Huberdeau aurait espéré un meilleur début de saison avec les Flames de Calgary, sa nouvelle formation. Et sa production jusqu'à présent n'a guère impressionné son entraîneur-chef, Darryl Sutter.

Si bien que Sutter a décidé de mettre Huberdeau sur le troisième trio de l'équipe, expliquant «qu'il l'avait essayé partout ailleurs et que ça n'avait pas fonctionné».

Avant la victoire des Flames, 6-5 devant les Kings de Los Angeles, la veille, Huberdeau n'avait que six points, dont un but, en 11 rencontres.

Voilà aussi une situation qui ne plaît pas du tout à l'ex-joueur de la LNH, Maxim Lapierre.

«Ça m’enrage tellement qu’il dit l’avoir mis sur le troisième trio parce qu’il n’avait rien fait sur les deux autres trios, a souligné Lapierre, mardi, lors de l'émission La Poche Bleue le midi, sur les ondes de TVA Sports. C’était ça le message, théoriquement.

«Johnny "Hockey" (NDLR: Gaudreau) est parti de Calgary et on s’entend que c’est sûr et certain que l’entraîneur n’était pas un facteur positif dans sa décision. (Matthew) Tkachuk a demandé une transaction. Et ça avait été dur pour lui lors de la première année de Sutter, car il n’était pas d’accord avec son rôle.»

BUT_HUBIDOUBIDOU -

Lapierre n'est pas arrêté là.

«Tu perds des grandes vedettes à Calgary dans un marché où ce n’est pas si facile d’en attirer, a-t-il continué. T’as un gars comme Huberdeau qui accepte de signer à long terme [...] et on le traite comme ça?! Je trouve ça ridicule.

«[...] Tout le monde est parti de Columbus à cause de (John) Tortorella. On va nous dire que non, mais c’est ça pareil. Là, des vedettes partent de Calgary. Il faut que les directeurs généraux descendent en bas et disent à leurs entraîneurs des années 1920 qu’en 2022, ce n’est pas comme ça que ça marche. Ce n’est pas comme ça. 

«Tu dois (bien) faire sentir les joueurs, il faut qu’ils soient bien dans le vestiaire. Le gars était dans le top 3 des pointeurs de la LNH l’an passé, peut-on simplement le laisser s’amuser? Il envoie un signe aux partisans comme quoi il aime jouer à Calgary et qu’il va tout faire pour cette organisation en signant à long terme. Peut-on le mettre sur le premier trio et en avantage numérique, svp?»

«Des dinosaures», a soupiré Lapierre en terminant.

À voir dans la vidéo ci-dessus.