Photo : Daniel Alfredsson a été le premier à faire son apparition sur le tapis rouge, lundi, à Toronto. Crédit : Photo AFP

LNH

Temple de la renommée : un Daniel Alfredsson touchant

Publié | Mis à jour

C’est Daniel Alfredsson qui a ouvert le bal de la soirée. L’ancien capitaine a livré un discours qui devait ressembler à celui qu’il livrait dans le vestiaire des Sénateurs à une certaine époque. 

Alfredsson, le premier joueur des Sénateurs de l’ère moderne à être intronisé au Temple de la renommée, a touché plusieurs sujets intéressants. 

« C’est irréel, a-t-il mentionné d’entrée de jeu. C’est encore difficile de comprendre ce qui m’arrive.

« [...]Pour ce qui est de la ville d’Ottawa, à compter de la première journée jusqu’à aujourd’hui, je remercie les amateurs pour leur accueil et leur soutien au fil des années. C’est un endroit qui m’a permis de vivre, de travailler et d’élever ma famille. Je suis tellement fier de représenter Ottawa. »

Du plaisir et des entraîneurs

Il est également revenu sur l’importance pour les jeunes de pratiquer plusieurs sports. Et surtout de le faire dans le plaisir. 

« Je crois au fait d’évoluer dans un environnement positif et inclusif », a-t-il ajouté.

Il a également rendu un bel hommage à ses entraîneurs Rick Bowness, Jacques Martin et Bryan Murray. 

« Rick m’a donné toutes les chances de réussir. Jacques a bâti les fondations pour nous permettre de passer d’une équipe de bas de classement à une formation de haut niveau. 

« Quant à Bryan, il nous a insufflé une confiance qui nous a permis de croire que notre équipe était aussi bonne que n’importe quelle autre. »

Tapis rouge glacial

Avant le début du gala, on a assisté au tapis rouge. Plusieurs anciennes gloires ont défilé sous une température du mois de novembre. Ça prenait une petite laine et des gants. 

La majorité des joueurs et des dirigeants a décidé de marcher rapidement vers l’entrée. Par contre, des joueurs comme Niklas Lidstrom et Teemu Selanne ont pris le temps de faire un arrêt pour répondre à quelques questions des journalistes. 

Daniel Alfredsson a été le premier à se pointer le bout du nez sur le tapis. Il a été suivi par les jumeaux Daniel et Henrik Sedin. La famille de Herb Carnegie a précédé Roberto Luongo et sa famille. 

Avant le début de la soirée, la condition de Bjorje Salming était un sujet populaire chez les experts. L’ancien défenseur a vécu une fin de semaine chargée en émotions. 

Après avoir été ovationné vendredi, le Suédois a été honoré par les Maple Leafs, samedi soir, avant le match contre les Canucks de Vancouver.