LNH

Les Sénateurs se butent à Varlamov

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa ont lancé des attaques incessantes sur le filet du gardien Semyon Varlamov, lundi au Centre Canadian Tire, mais ce dernier a été dominant, aidant les Islanders de New York à l’emporter 4 à 2.

L’homme masqué des visiteurs s’est dressé devant 36 des 38 lancers adverses.

«Je pense qu’il a été incroyable, a même mentionné l’entraîneur-chef des Islanders Lane Lambert, au sujet de son portier, lui dont les propos ont été repris par le site de la Ligue nationale. Il a joué un excellent match. Nous avons obtenu des solides performances de nos deux gardiens [depuis le début de la saison].»

Il a entre autres cédé une seule fois sur six avantages numériques aux Sénateurs. C’est d’ailleurs en deuxième période, où il a fait face à 16 lancers, qu’il a cédé devant Drake Batherson, alors que Ross Johnston et Scott Mayfield étaient au cachot.

«Nous avons eu des problèmes avec notre discipline, a ajouté Lambert. À ce moment, je dois réduire mon banc, tu dois utiliser certains joueurs un peu plus, mais nous nous sommes bien battus dans l’adversité.»

Claude Giroux, en troisième période, a été le seul autre à le déjouer.

Pour leur part, les visiteurs ont assuré leur réplique grâce à Oliver Wahlstrom, en avantage numérique, Noah Dobson et Jean Gabriel-Pageau, lui aussi avec l’avantage d’un homme, respectivement aux premier, deuxième et troisième engagements. Brock Nelson a complété la marque dans un filet désert.

Cam Talbot a fait du mieux qu’il a pu devant la cage des «Sens», mais ses 31 arrêts n’ont pas été suffisants.

Huberdeau se signale à son retour

Absent lors des trois derniers matchs des siens, le Québécois Jonathan Huberdeau a eu un impact direct sur le gain de 6 à 5 des Flames à Calgary, contre les Kings de Los Angeles.

L’attaquant n’a mis que 3 min 46 s avant de secouer les cordages, donnant une avance de 1 à 0 à la formation albertaine. Ce fût toutefois son seul point de la rencontre.

C’est plutôt Elias Lindholm et Tyler Toffoli qui ont brillé dans cette victoire, avec une récolte d’un but et deux mentions d’aide chacun.

En retard 6 à 3 après 40 minutes, les Kings ont bien failli forcer au moins la tenue d’une prolongation, mais ils sont finalement arrivés à court.

KINGS-FLAMES -

Hurricanes vs Blackhawks

Hurricanes (3) c. Blackhawks (0) - 14 novembre 2022 -

Blues vs Avalanche

BLUES-AVALANCHE -