Crédit : AFP

NFL

Victoire dramatique des Vikings

Publié | Mis à jour

Les Vikings du Minnesota ont effacé un retard de 17 points avant de finalement battre les Bills de Buffalo 33 à 30 en prolongation, dimanche au Highmark Stadium.

C’est une interception de Patrick Peterson aux dépens de Josh Allen en période supplémentaire qui a fait la différence dans ce duel entre deux des meilleures formations du circuit Goodell. Greg Joseph a ensuite réussi un placement de 33 verges pour mettre fin aux hostilités.

La soirée a été difficile pour Allen, victime de trois revirements à partir du quatrième quart. Il a notamment échappé une remise du centre Mitch Morse qui a permis à Eric Hendricks de donner les devants aux visiteurs en fin de match.

Allen a terminé sa journée de travail avec une passe de touché et deux interceptions, tout comme son vis-à-vis Kirk Cousins.

C’est plutôt le porteur de ballon Devin Singletary qui a généré de l’attaque pour les Bills (6-3), inscrivant deux majeurs par la course.

Dalvin Cook et C.J. Ham ont transporté le ballon dans la zone des buts pour les Vikings (8-1).

En vertu de cette défaite, les Bills ont curieusement chuté au troisième rang de la section Américaine de l’Est, derrière les Dolphins de Miami et les Jets de New York.

 Une troisième victoire de suite pour les 49ers

Les 49ers de San Francisco ont dominé la deuxième demie pour vaincre les Chargers de Los Angeles 22 à 16, dimanche au Levi’s Stadium.

Tirant de l’arrière par six points à la mi-partie, Jimmy Garropolo et les «Niners» ont inscrit 12 points sans riposte pour l’emporter.

Derrière le centre des hôtes, «Jimmy G» a fait preuve d’efficacité et a limité les erreurs. Il a amassé 240 verges par la passe, réussissant 19 de ses 28 tentatives, et a récolté un majeur par la course.

Christian McCaffrey a lui aussi ajouté six points au tableau avec ses jambes. Il a ainsi obtenu un touché dans un deuxième match de suite, lui qui a été acquis des Panthers de la Caroline en octobre.

Robbie Gould a réussi chacun de ses trois placements pour compléter la marque.

La soirée ne s’est pas passée comme prévu pour l’étoile montante Justin Herbert. Le quart-arrière des Chargers n’a complété que 21 de ses 35 relais et a été victime d’une interception. Il a tout de même lancé une passe de touché, dont le receveur DeAndre Carter a profité.

Ce gain permet aux 49ers (5-4) de consolider leur deuxième rang dans la section Ouest de la Nationale, tout juste derrière les Seahawks de Seattle (6-4).

Les Chargers (5-4), quant à eux, ont été incapables de s’approcher des Chiefs de Kansas City (7-2) et du premier rang de la section Ouest de l’Américaine.

Les Packers complètent la remontée

On ne donnait pas cher de leur peau avant le quatrième quart, mais les Packers de Green Bay sont revenus de l’arrière pour vaincre les Cowboys de Dallas 31 à 28 en prolongation au Lambeau Field.

Menés 28 à 14 après trois engagements, les Cowboys (6-3) semblaient se diriger vers une importante victoire à l’étranger. Un certain Aaron Rodgers s’est toutefois réveillé à temps et il a lancé ses deuxième et troisième passes de touché du match à Christian Watson au quatrième quart.

Mason Crosby a ensuite mis fin à la rencontre avec un botté de 28 verges en prolongation.

Chez les Cowboys, le duo de Dak Prescott et CeeDee Lamb a encore fait des flammèches, combinant leurs efforts pour deux touchés. Le quart-arrière des visiteurs a aussi permis à Dalton Schultz d’ajouter un majeur, mais il a été victime de deux larcins.

Grâce à cette victoire, les Packers (4-6) ont ravi le deuxième rang de la section Nord de la Nationale. Les Cowboys, quant à eux, ont reculé au troisième échelon de la section Est, la plus relevée de l’Association.

En bref

Les Titans du Tennessee (6-3) ont muselé les Broncos de Denver (3-6) en deuxième demie pour l’emporter 17 à 10 à Nashville.

Les Cardinals de l’Arizona (4-6) ont été propulsés par les deux touchés du porteur de ballon James Connor et ont battu les Rams (3-6) par la marque de 27 à 17 à Los Angeles.

Les Raiders (2-7) n’ont pu profiter des deux passes de touché de Derek Carr et ils ont dû s’avouer vaincus 25 à 20 face aux Colts d’Indianapolis (4-5-1) à Las Vegas.