Crédit : AFP

Golf

Une cinquième victoire pour Tony Finau

Publié | Mis à jour

L’Américain Tony Finau a été imperturbable tout au long de l’Omnium Cadence Bank Houston, et il en a récolté les fruits en savourant la cinquième victoire de sa carrière, dimanche au Texas.

À l’âge de 33 ans, Finau joue le meilleur golf de sa carrière depuis quelque temps. Il a mis la main sur un troisième titre à ses sept derniers tournois sur le circuit de la PGA.

Il n’a pas eu à être spectaculaire en quatrième ronde, ne retranchant qu’un coup à la normale pour remettre une carte de 69. Il a ainsi terminé la compétition à -16, quatre frappes devant son plus proche poursuivant, l’Américain Tyson Alexander (66).

«Je n’avais jamais été dans une situation similaire, où je bénéficiais d'une si grande avance, a avoué le vainqueur au quotidien "USA Today". Je pourrais m’habituer à ça, c’est un bon sentiment à avoir. Mais j’ai essayé de rester dans le moment présent et d’être conscient qu’il restait beaucoup de golf à jouer. Je crois avoir fait un bon boulot sur ce plan.»

La deuxième position de son dauphin, Alexander, avait aussi des allures de victoire. Il s’agit de son premier top 10 en carrière dans la PGA, tout comme pour le golfeur au troisième échelon, l’Anglais Ben Taylor (70).

Non loin derrière, le Canadien Adam Hadwin (68) a obtenu son meilleur résultat de la saison en terminant au septième échelon, à -7. Son compatriote Mackenzie Hughes (71) a aussi bien fait avec une 16e position, tandis qu’Adam Svensson (68) a terminé 39e.

Ce fut beaucoup plus compliqué pour Taylor Pendrith (79), qui a pris le 66e rang après une désastreuse dernière ronde.

Nelly Korda défend son titre

Du côté de la LPGA, l’Américaine Nelly Korda est parvenue à défendre sa couronne au Championnat Pelican grâce à une épatante troisième ronde.

Korda a démontré tout son sang-froid pour mettre la main sur son huitième titre en carrière, remettant une carte de 64 (-6). Elle a ainsi coiffé au fil d’arrivée sa compatriote Lexi Thompson (66) par une frappe.

Meneuse après deux rondes de cet événement écourté en raison de l’ouragan «Nicole», la recrue Allisen Corpuz (69) a dû se contenter du troisième rang.

On parlera davantage d’une victoire morale dans le cas de Maude-Aimée Leblanc (72). La Québécoise a remis sa pire carte de l’événement et a pris le 62e échelon, à +2, mais il s’agit tout de même de son meilleur résultat depuis le Championnat Kroger Queen City, en septembre.

Seule autre Canadienne encore en lice, Alena Sharp (69) a grimpé au 31e échelon.