LNH

Des Bruins inarrêtables

Publié | Mis à jour

Les Bruins de Boston ont poursuivi sur la lancée d’un des meilleurs débuts de saison de leur histoire en battant les Canucks de Vancouver 5 à 2, dimanche au TD Garden.

Voyez les faits saillants dans la vidéo principale ci-dessus.

L’équipe du Massachusetts affiche un dossier hallucinant de 14-2-0 depuis le début de la campagne, et n’a perdu aucun de ses neuf matchs à domicile.

Parmi les plus grands artisans de cette amorce inespérée, le défenseur Hampus Lindholm est un incontournable. Il a amassé ses 11e, 12e et 13e mentions d’aide dans la victoire, préparant les réussites de Connor Clifton, Patrice Bergeron et Pavel Zacha.

Le capitaine québécois a d’ailleurs fait mouche en avantage numérique, tout comme son éternel compagnon Brad Marchand.

Les Canucks se sont aussi amusés sur le jeu de puissance, mais ont peiné à tromper la vigilance de Linus Ullmark à force égale. J.T. Miller et Sheldon Dries ont tous deux noirci la feuille de pointage avec un homme en plus sur la glace.

Tomas Nosek a confirmé le gain des siens en inscrivant son premier de la campagne avec moins de deux minutes à faire, en désavantage numérique.

Le Wild s’endort

Au Xcel Energy Center, les Sharks de San Jose ont frappé deux fois en fin de rencontre et se sont enfuis avec une victoire de 3 à 2 en tirs de barrage aux dépens du Wild du Minnesota.

SHARKS_WILD -

En début de troisième vingt, Connor Dewar croyait bien avoir mis le match hors de la portée des visiteurs en marquant en infériorité numérique. Les Sharks ont toutefois montré leurs dents pour revenir de l’arrière.

L’attaquant Steven Lorentz a été le premier à déjouer Filip Gustavsson, qui a malgré tout joué un excellent match en relève à Marc-André Fleury. L’acharnement de Lorentz lui a rapporté après avoir cogné trois fois à la porte de Gustavsson à l'embouchure du filet.

Le but égalisateur a moins bien fait paraître le gardien suédois. Nico Sturm l’a démystifié d’un tir des poignets lointain pour forcer la tenue d’une prolongation.

En fusillade, seul Kirill Kaprizov a remporté son duel contre James Reimer. Nick Bonino et Alexander Barabanov ont fait secouer les cordages pour les Sharks.

Les Rangers rassurants

Au Madison Square Garden, les Rangers de New York n’avaient d’autre choix que de défaire les Coyotes de l’Arizona, et ils l’ont fait par la marque de 4 à 1.

Devant leurs partisans, avec une équipe en bonne santé, les «Blueshirts» ont livré la marchandise face à un des parents pauvres du circuit Bettman. Les attaquants de soutien Barclay Goodrow et Ryan Carpenter ont notamment contribué avec un filet chacun.

Coyotes-Rangers 13_11_22 -

Le défenseur étoile Adam Fox a aussi enfilé l’aiguille, en plus d’amasser une aide sur le but de Chris Kreider en supériorité numérique. Fox compte déjà 19 points en 17 rencontres cette saison.

Clayton Keller a assuré la réplique des Coyotes, en troisième période.

Les Rangers tardent d’ailleurs à se mettre en marche en ce début de saison, eux qui affichent un dossier de 7-6-3.