Crédit : AFP

NFL

Les «Bucs» résistent à Munich

Publié | Mis à jour

Les Buccaneers de Tampa Bay ont eu chaud, mais en ont fait suffisamment pour vaincre les Seahawks de Seattle 21 à 16, dimanche matin, à Munich.

La formation du quart-arrière Tom Brady détenait une avance de 18 points avec environ 10 minutes à faire au match, mais les Seahawks (6-4) n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Ils ont d’abord inscrit un premier touché, quand Geno Smith a trouvé Tyler Lockett dans la zone payante.

De retour en attaque, les «Bucs» ont tenté une drôle de manœuvre. Le porteur de ballon Leonard Fournette a lancé une passe à Brady. Le détenteur de sept bagues du Super Bowl a cependant glissé avant que le ballon arrive proche de lui et un rival en a profité pour réussir une interception.

Smith a récompensé sa défensive en unissant ses efforts à ceux de Marquise Goodwin et l’écart n’était plus que de cinq points.

Brady et ses coéquipiers en attaque se sont assurés de finir le boulot par la suite. Les Buccaneers (5-5) ont gardé le ballon pendant les quatre minutes restantes au cadran et ont ainsi connu le bonheur de la victoire en Allemagne.

Le quart de 45 ans a conclu son duel avec 22 passes réussies en 29 tentatives pour des gains de 258 verges et deux touchés. Il a également été victime d’un larcin. Cela a mis fin à sa série de relais tentés sans interception à 399. Le record de la NFL appartient à Aaron Rodgers et est de 402 passes consécutives sans interception.

En bref

Les Lions de Detroit ont signé une deuxième victoire de suite pour la première fois depuis 2020 en venant à bout des Bears 31 à 30, à Chicago. Une transformation ratée par les Bears au quatrième quart a finalement fait la différence.

Patrick Mahomes a cumulé 331 verges et quatre passes de touché pour mener les Chiefs à un gain de 27 à 17 contre les Jaguars de Jacksonville à Kansas City.

Tua Tagovailoa a presque aussi bien fait, rejoignant trois coéquipiers dans la zone des buts dans une victoire de 39 à 17 des Dolphins contre les Browns de Cleveland à Miami.

À New York, Saquon Barkley s’est une fois de plus fait plaisir avec des gains de 152 verges et un majeur au sol. Les Giants ont ainsi vaincu les Texans de Houston 24 à 16.

Les Steelers ont cumulé 217 verges au sol – un sommet cette saison – pour défaire les Saints de La Nouvelle-Orléans 20 à 10 à Pittsburgh. Le quart-arrière Kenny Pickett a d’ailleurs inscrit le touché de la victoire avec ses jambes au quatrième quart.