Canadiens de Montréal

À pareille date l'an dernier...

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal disputaient samedi leur 15e match de la saison, face aux Penguins de Pittsburgh, une victoire spectaculaire en prolongation qui leur a permis de s’approprier un rang parmi les deux équipes repêchées de l’Association de l’Est. 

Les Nick Suzuki, Cole Caufield et Mike Hoffman ont fait la différence pour le Tricolore, dont le rendement continue d’impressionner (8-6-1) cet automne. Dire qu’à pareille date l’an dernier, c’était tout le contraire : quelques mois après une présence en finale de la Coupe Stanley, le club n’offrait rien de convaincant avec sa fiche de 4-10-2. 

L’ajout de certains vétérans ne générait aucune étincelle. La flamme s’étouffait.

Le 12 novembre 2021, le CH disputait sa 15e joute du calendrier, une défaite en prolongation face aux Red Wings de Detroit. Ce soir-là, Suzuki avait été blanchi de la feuille de pointage et Caufield ne participait pas à la rencontre, car il avait été rétrogradé à Laval une semaine plus tôt à la suite d’un début de saison difficile. Un scénario impensable de nos jours.

Le jour et la nuit

La comparaison des statistiques, comme le climat qui régnait, c’est le jour et la nuit : le jeune numéro 22 n’avait qu’un seul point en 10 sorties et il était toujours en quête de son premier but. 

À son retour avec le grand club, le 18 novembre, ce n’est qu’une semaine plus tard, le 24, qu’il a réussi son premier but de la saison. 

Il s’agissait alors de son deuxième point de la campagne... DEUX points entre le 23 octobre et le 12 novembre! Le directeur général Marc Bergevin perdait son emploi la semaine suivante.

Caufield libéré (et déchaîné!)

Caufield possède présentement un total de 16 points en 15 matchs (moyenne de 1,066 point par joute), l’un des deux seuls avec Suzuki à cumuler une moyenne d’un point par affrontement. 

Son compagnon de trio, lui, meneur de l’effectif avec 19 points en 15 matchs, en comptait 14 à pareille date l’an dernier, un sommet. C’est aujourd’hui la récolte identique à celle de Kirby Dach à ses 15 premières rencontres avec le Bleu-blanc-rouge.

Celui qui a été acquis des Blackhawks avait également participé à 15 affrontements jour pour jour, l’an dernier, et il n’a pu faire mieux que trois buts et cinq points, dont deux en avantage numérique. 

Le premier trio composé de ces trois joueurs domine avec 49 points. Si on avait fait le calcul des statistiques en 2021, on serait arrivé à un cumulatif de 20 points. Signe que la nouvelle ère est prometteuse!

BUT CAUFIELD 2-2 -

L'importante conbribution des recrues

Enfin, trois des cinq recrues de l’effectif, Kaiden Guhle (sept points), Arber Xhekaj (quatre) et Jordan Harris (quatre) ont disputé la totalité des 15 matchs du club jusqu’ici. Ajoutez les récoltes de Juraj Slafkosvky (trois points) et Johnahtan Kovacevic (un) et vous arrivez à un total de 19 points. C’est 18 de plus que l’an dernier.

Seulement trois équipes ont obtenu plus de points de la part de leurs recrues à ce stade-ci dans la saison : l’Arizona (21), ainsi que Buffalo et Ottawa (20).

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Total des points des recrues, par équipe (avant les matchs de dimanche) :

Anaheim 10
Arizona 21
Boston 2
Buffalo 20
Calgary 0
Carolina 0
Chicago 3
Colorado 1
Columbus 13
Dallas 10
Detroit 3
Edmonton 2
Floride 0
Los Angeles 2
Minnesota 14
Montréal 19
Nashville 1
New Jersey 7
Islanders 2
Rangers 1
Ottawa 20
Philadelphie 12
Pittsburgh 5
San Jose 0
Seattle 10
St. Louis 1
Tampa Bay 4
Toronto 0
Vancouver 4
Vegas 4
Washington 2
Winnipeg 12