Crédit : AFP

NBA

Mathurin et les Pacers défont les Raptors

Publié | Mis à jour

À son premier match en carrière contre la seule formation canadienne de la NBA, le Québécois Bennedict Mathurin a été en mesure de savourer la victoire, lui qui a aidé les Pacers de l’Indiana à l’emporter 118 à 104, samedi au Gainbridge Fieldhouse.

Le natif de Montréal n’a pas été le joueur le plus productif de son équipe, mais il a tout de même réussi 15 points en 30 minutes de jeu, convertissant quatre de ses 10 lancers, dont trois de ses quatre du centre-ville, ainsi que quatre de ses six lancers francs. Il a aussi ajouté huit rebonds et trois passes décisives.

C’est plutôt Buddy Hield et Myles Turner, respectivement avec 22 et 19 points, qui ont animé l’attaque des favoris de la foule. Le second a complété son double-double, avec 10 rebonds.

C'est au quatrième quart que les hôtes ont été le plus dominants, inscrivant 36 points contre seulement 14 pour les Raptors. L'équipe de la Ville-Reine s'était auparavant distancée de son rival grâce à un deuxième engagement de 39 points.

Ils devaient d'ailleurs se débrouiller sans Pascal Siakam, blessé, et Fred VanVleet, ennuyé par un virus. C’est donc O.G. Anunoby qui a pris les rênes de l’attaque, avec 26 points.

Utilisé pendant 28 min 12 s, le Québécois Chris Boucher a aussi été sollicité, avec 19 points et sept rebonds. Ce fut beaucoup plus difficile pour le jeune Scottie Barnes, dont le taux d'efficacité de 25% n'a pas aidé la cause des siens.

C'est d'ailleurs ce qui a fait la différence dans le match: les Pacers ont réussi un lancer sur deux pendant le duel, tandis que les Raptors n'ont pas été en mesure de compléter plus de 60% de leurs tentatives.

Les hommes de l’entraîneur-chef Nick Nurse se dirigeront désormais à Detroit, pour y affronter les Pistons, lundi.