Photo : Darryl Sittler (gauche), visiblement ému, a levé le bras de Borje Salming (droite) pour saluer la foule, vendredi. Crédit : Photo AFP

LNH

L’incroyable résilience de Borje Salming

Publié | Mis à jour

TORONTO | La scène était émouvante. Darryl Sittler a levé le bras de son ancien coéquipier Borje Salming pour saluer les partisans des Maple Leafs de Toronto qui lui offraient une ovation debout.

Sittler n’a pas été en mesure de retenir ses larmes. Il était touché par la condition de Salming qui est atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) depuis quelques années. 

Crédit photo : Photo AFP

Touché par le public

Il a tout de même pu se tenir debout durant toute la cérémonie grâce à Sittler et à Mats Sundin. Un bel exemple de résilience. 

Même si son visage est paralysé par la maladie, Salming a paru touché par cette reconnaissance du public. Ses yeux ne mentaient pas. Les partisans des Leafs ne l’ont jamais oublié. L’ancien défenseur aurait bien voulu les remercier, mais il a perdu l’usage de la parole dans les dernières semaines. 

Dernier voyage

Salming tenait à faire ce périple pour les festivités du Temple de la renommée. Possiblement son dernier avant le grand voyage. Il voulait être présent pour voir l’intronisation de trois Suédois au Temple de la renommée lors de la même année, une première dans l’histoire du pays. 

Salming a été intronisé lors de la cuvée 1996. Durant ses 17 saisons dans la LNH, il a été le premier Européen à faire sa marque. Il a été un pionnier pour les joueurs du Vieux Continent qui sont maintenant nombreux dans le circuit Bettman.