Crédit : AFP

LNH

Les Maple Leafs honorent Salming de la bonne façon

Publié | Mis à jour

Incapables d'honorer Borje Salming avec une victoire la veille, les Maple Leafs de Toronto ont rectifié le tir, samedi, en l'emportant 3 à 2 contre les Canucks de Vancouver devant leur légendaire défenseur.

Pour l’occasion, l’organisation de la Ville Reine avait préparé une vidéo hommage à l’endroit de Salming, qui a de nouveau été acclamé par les partisans. Le premier joueur suédois de l’histoire admis au Temple de la renommée du hockey a même vu son ancienne équipe entamer le match avec six patineurs suédois, soit Erik Kallgren devant la cage, Rasmus Sandin et Timothy Liljegren comme défenseurs, ainsi que William Nylander, Calle Jarnkrok et Pierre Engvall à l’attaque.

• À lire aussi: À VOIR | Un premier but à son premier match pour Juuso Parssinen

• À lire aussi: «Matheson, toute qu’une acquisition du CH» - Letang

Le duel s’était toutefois mal amorcé pour les Leafs, qui ont vu les visiteurs retraiter au vestiaire, après 20 minutes de jeu, avec une avance de 2 à 0, grâce à Bo Horvat et J.T. Miller.

Les Maple Leafs ont toutefois remonté la pente à l’engagement suivant. Auston Matthews a d’abord réduit l’avance de moitié, en avantage numérique, puis Engvall a créé l’égalité. Jordie Benn a complété le tout, marquant du même coup le but de la victoire.

Kallgren a finalement réussi 28 arrêts dans la victoire, tandis que Spencer Martin a repoussé 32 des 35 rondelles dirigées vers lui.

Et de neuf pour les Devils

Au New Jersey, les Devils ont prolongé leur séquence de victoires à neuf en défaisant les Coyotes de l’Arizona 4 à 2.

Les favoris de la foule n’ont pas perdu un seul match depuis le 24 octobre. Ils partagent ainsi la plus longue séquence active du circuit Bettman, avec les Golden Knights de Vegas, qui tentaient toutefois d’atteindre la dizaine plus tard en soirée, contre les Blues de St. Louis.

Dans le duel du jour, les Devils ont touché la cible deux fois lors de chacune des deux premières périodes, par l’entremise de Tomas Tatar, Jack Hughes, Jesper Boqvist et Dougie Hamilton, en avantage numérique.

Devant la cage des vainqueurs, Akira Schmid n’a pas été spectaculaire, loin de là, mais il a signé le gain en bloquant 16 des 18 rondelles dirigées vers lui. Dylan Guenther et Clayton Keller ont été ceux qui l’ont déjoué.

Les Devils tenteront désormais d’atteindre le plateau des 10 victoires de suite, mardi au Centre Bell, contre le Canadien de Montréal.