Balados

L'entraîneur qui est mort deux fois

Publié | Mis à jour

Les amateurs de hockey junior se souviennent peut-être de Dino Masanotti, le premier entraîneur de l’histoire du Titan d’Acadie-Bathust de la LHJMQ.

Or, ce dernier est plutôt reconnu comme l’entraîneur ayant échappé à la mort à deux reprises. Victime d’un malaise en plein milieu d’un match amical, Masanotti a été déclaré cliniquement mort à deux reprises, en plus de passer dix jours dans le coma.

Transporté par sa passion pour le hockey, l’entraîneur de carrière a non seulement survécu, mais retrouvé un semblant de normalité grâce à un rigoureux processus de réhabilitation.

Aujourd’hui, il raconte, à son rythme, cet épisode marquant de sa vie.

Écoutez ici son passage à « La Dose » animé par Jean-Philippe Bertrand :