Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

La fois où Sidney Crosby a ému Martin St-Louis

La fois où Sidney Crosby a ému Martin St-Louis

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 12 novembre
Mis à jour 12 novembre

Les histoires qui démontrent les qualités humaines hors du commun de Sidney Crosby sont très nombreuses.

Que ce soit à Rimouski, Pittsburgh ou ailleurs en Amérique du Nord, le célèbre no 87 a souvent posé des gestes qui ont touché droit au cœur des gens.

Crosby l’a aussi fait avec ses adversaires.

Lors des séries de 2014, Crosby et ses Penguins affrontent les Rangers de New York qui comptent dans leur rang Martin St-Louis.

Dans les heures qui suivent la présentation du cinquième match de la série, St-Louis apprend avec tristesse le décès de sa mère.

Les heures qui suivent sont bouleversantes dans la vie de St-Louis, mais il tient à être à son poste malgré tout pour la sixième rencontre qui est jouée la journée de la fête des Mères.

Le matin du match, alors qu’il est aux abords du vestiaire des Rangers, St-Louis voit arriver Sidney Crosby qui lui tend la main.

Crosby avait fait fi de la compétition et de l’enjeu du match et de la série pour offrir ses condoléances à St-Louis qui était ému par l’empathie et la compassion démontrées par Crosby.

Pour Martin St-Louis, ce geste à son endroit est le plus beau souvenir qu’il gardera de Sidney Crosby.

Pas leurs nombreux affrontements, pas la médaille d’or qu’ils ont gagné ensemble aux Jeux olympiques de 2014. Non.

Ce sera la fois où Crosby l’a épaulé, à sa façon, lors du décès de sa mère.