Crédit : AFP

Golf

Brooke M. Henderson déclare forfait à Belleair

Publié | Mis à jour

La golfeuse canadienne Brooke M. Henderson a déclaré forfait au Championnat Pelican de la LPGA, samedi à Belleair, en Floride, peu avant le début de la deuxième ronde.

Le circuit féminin n’a toutefois pas précisé la nature exacte de cette décision.

La représentante de l’unifolié avait remis une carte bien modeste de 71 (+1) au terme de sa première ronde, la veille. Elle avait réussi deux oiselets, mais commis trois bogueys.

Des trois autres représentantes de l’unifolié encore en lice, seule Maddie Szeryk a été incapable d’échapper au couperet établi à la normale (N). Elle a remis une deuxième carte consécutive de 72 (+2).

Quant à elle, la Québécoise Maude-Aimée Leblanc a survécu par un fil en jouant 71 (+1). Elle se situe à égalité en 58e position, parmi les dernières golfeuses ayant accédé à la ronde ultime.

C’est sa compatriote Alena Sharp (71) qui a le mieux fait parmi les Canadiennes, elle qui a pris le 43e rang, à -1.

Au sommet du classement, la Mexicaine Maria Fassi (69) a été contrainte de céder les rênes de la compétition au lendemain d’une épatante ronde de 62. Elle est tout de même au plus fort de la course, au deuxième échelon à -9, à égalité avec la Suédoise Maja Stark (63) et l’Américaine Lexi Thompson (67).

C’est plutôt l’athlète états-unienne de 24 ans Allisen Corpuz qui mène le classement. Celle qui en est à sa première saison sur le circuit de la LPGA a remis des cartes identiques de 65 (-5).

Rappelons que la première ronde de cet événement a été annulée en raison des conditions météorologiques en Floride, État durement touché par l’ouragan «Nicole».

Tony Finau se rapproche du titre

Crédit photo : AFP

Du côté de la PGA, le golfeur américain Tony Finau semble se diriger aisément vers la couronne à l’Omnium Cadence Bank Houston, lui qui mène par quatre coups après la troisième ronde de samedi au Texas.

Même s’il a remis sa moins bonne carte de la semaine, Finau (68) a maintenu l’avance qu’il s’était procurée après deux journées. Il n’a commis aucun boguey et a inscrit des oiselets aux huitième et 14e fanions.

Derrière lui, l’Anglais Ben Taylor (65) pourrait représenter la seule menace à son sacre. À -11, il devra être irréprochable et espérer quelques bourdes de son rival pour mettre la main sur son premier titre en carrière dans la PGA.

Les Américains Wyndham Clark (68) et Tyson Alexander (70), ainsi que l’Anglais Justin Rose (66) pointent quant à eux au troisième rang, à -8.

De son côté, le Canadien Mackenzie Hughes est parvenu à demeurer en huitième position en respectant la normale de 70 coups. Tout juste derrière lui, à -6, son compatriote Adam Hadwin (N) figure aussi dans le top 15.

Taylor Pendrith (71; -1) et Adam Svensson (72; +2) complètent le tableau du côté des Canadiens. Michael Gligic et Nick Taylor n’avaient pas survécu au couperet.