Crédit : AFP

Coupe du monde 2022

L'Argentine de Messi avec Dybala

Publié | Mis à jour

Le sélectionneur argentin Lionel Scaloni a annoncé vendredi une liste de 26 joueurs pour le Mondial, incluant l'attaquant de la Juventus Paulo Dybala, qui était incertain après une blessure début octobre, mais sans le milieu de Villarreal Giovanni lo Celso, blessé.

Dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter de l'Albiceleste, Lionel Scaloni a égrené les noms d'une liste sans grande surprise, emmenée par le capitaine et septuple Ballon d'or Lionel Messi, et qui inclut l'attaquant de la Juventus Angel Di Maria, mais pas l'attaquant de l'Atlético Madrid Angel Correa (20 sélections).

Le jeune défenseur de l'Atlético Madrid Juan Foyth, incertain jusqu'il y a peu, est également dans la liste, dont le seul grand absent --et titulaire habituel-- est Lo Celso (41 sélections), absent depuis plusieurs semaines en raison d'une déchirure musculaire aux ischio-jambiers, et qui devra être opéré.

Angel Di Maria (34 ans, 123 sélections), dont la blessure début octobre --une lésion mineure à l'ischio-jambier-- avait fait passer des frissons dans le dos des supporters argentins, sera par contre bien du voyage au Qatar, où Lionel Scaloni et le staff technique se trouvent déjà.

Le gardien Emiliano Martinez, le défenseur Cristian Romero, les milieux Rodrigo de Paul et Leandro Paredes, l'attaquant Lautaro Martinez... Dans le sillage de Lionel Messi (35 ans, 164 sélections) en quête d'un premier sacre pour son cinquième et « sûrement » dernier Mondial, tous les piliers de la « Scaloneta » des deux-trois dernières saisons sont là, qui ont porté l'Argentine sur une série de 35 matches sans défaite, à deux unités du record de l'Italie de Roberto Mancini (2018-2021).

Parmi eux l'étoile montante Julian Alvarez, l'attaquant de 22 ans (10 sélections) passé il y a quelques mois de River Plate à Manchester City, et qui pourrait être une des révélations de la compétition.

« Tous sont fiers d'être convoqués et de porter ce maillot. Nous espérons que vous supporters l'êtes aussi », a déclaré dans la brève vidéo Lionel Scaloni, en poste depuis 2018, initialement comme intérimaire après le départ de Jorge Sampaoli, mais qui a imposé un style de management en douceur, et surtout une régularité dans les résultats qui font de l'Albiceleste un des favoris au Qatar. 

À son palmarès, en particulier, une Copa America (en 2021 contre le Brésil) que le pays attendait depuis 28 ans. Et qui lui a récemment valu d'être prolongé jusqu'en 2026.

L'Argentine, dans le Groupe C au Mondial (avec Mexique, Pologne, Arabie Saoudite) débutera la compétition le 22 novembre contre l'Arabie Saoudite.

Gardiens : Franco Armani (River Plate, ARG), Emiliano Martinez (Aston Villa, ENG), Geronimo Rulli (Villarreal, ESP)

Défenseurs : Gonzalo Montiel (Séville FC, ESP), Nahuel Molina (Atlético Madrid, ESP), German Pezzella (Betis Séville, ESP), Cristian Romero (Tottenham, ENG), Nicolas Otamendi (Benfica, POR), Lisandro Martinez (Manchester United, ENG), Nicolas Tagliafico (Lyon, FRA), Marcos Acuña (Séville FC, ESP), Juan Foyth (Villarreal, ESP)

Milieux de terrain : Leandro Paredes (Juventus, ITA), Guido Rodriguez (Bétis Séville, ESP), Enzo Fernandez (Benfica, POR), Rodrigo De Paul (Atlético Madrid, ESP), Exequiel Palacios (Bayer Leverkusen, GER), Alejandro Gomez (Séville FC, ESP), Alexis Mac Allister (Brighton, ENG)

Attaquants : Paulo Dybala (AS Rome, ITA), Lionel Messi (PSG, FRA), Angel Di Maria (Juventus, ITA), Nicolas Gonzalez (Fiorentina, ITA), Joaquin Correa (Inter Milan, ITA), Lautaro Martinez (Inter Milan, ITA), Julian Alvarez (Manchester City, ENG)

Une Espagne jeune

Ansu Fati ira au Qatar, pas Sergio Ramos: le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique a annoncé vendredi une liste de 26 joueurs pour le Mondial (20 novembre - 18 décembre) qui comprend notamment le jeune prodige du FC Barcelone, mais pas le taulier défensif du Paris Saint-Germain.

Luis Enrique a constitué une liste jeune, mais sans surprise majeure, qui comprend l'expérimenté Sergio Busquets, seul rescapé du sacre mondial de 2010, mais surtout une multitude de pépites, dont Hugo Guillamon (Valence), Yeremi Pino (Villarreal), Nico Williams (Athletic Bilbao), Pedri et Gavi (FC Barcelone), mais pas les anciens cadres Ramos et Gerard Piqué, néo-retraité.

Avec plus de la moitié de la liste qui a moins de 25 ans, l'Espagne avance une des sélections les plus jeunes au Qatar, et rêve de retrouver le toit du monde, douze ans après son titre en 2010 en Afrique du Sud.

Les grands absents de la liste se nomment Inigo Martinez (Athletic Bilbao) et Marcos Alonso (FC Barcelone) en défense, ainsi que Thiago Alcantara (Liverpool), blessé aux ischio-jambiers en début de saison, au milieu du terrain.

L'avant-centre du Betis Séville Borja Iglesias, qui a été convoqué pour la première fois lors de la fenêtre de fin septembre, ne fait pas partie de la liste.

Le défenseur du Barça Eric Garcia, blessé à la hanche gauche, s'est remis à temps pour monter dans l'avion vers Doha, tout comme Koke... mais pas Gerard Moreno: l'avant-centre de Villarreal, tout juste remis de sa blessure aux ischio-jambiers de la jambe gauche, n'a pas obtenu les faveurs du sélectionneur.

« Jusqu'à la dernière minute »

« On a réfléchi à la liste jusqu'à la dernière minute. Jusqu'à hier soir, on avait encore un doute en attaque, mais on a fini par le lever dans la nuit », a affirmé Luis Enrique en conférence de presse, vendredi midi.

Au sujet des surprises Yeremi Pino et Ansu Fati, le sélectionneur s'est justifié: « Yeremi Pino grandit en tant que joueur, il réunit toutes les caractéristiques que l'on demande à un ailier. Ansu est dans un processus pour retrouver le joueur qu'il était avant sa blessure. On verra s'il est au niveau ou s'il va récupérer son niveau d'avant. Il a été l'un de nos doutes jusqu'à la dernière minute. Qu'est-ce qu'y a joué ? L'illusion que j'ai de revoir la meilleure version d'Ansu. En est-il proche ? Oui, non... on verra. Mais pour lui, revenir ici peut représenter un bon stimulus », a-t-il expliqué.

Le « Lucho » Enrique a affirmé qu'il ne va pas « tout changer avant le Mondial », et a encouragé à croire en son jeune groupe. « C'est la sélection de Luis Enrique. On ne va pas mourir de peur. Il n'y a aucun doute sur ce que vous allez voir. Ce sont nos qualités », a harangué le sélectionneur, en référence à un style de jeu fait de passes courtes, de possession et de pression haute qui a hissé l'Espagne au sommet du football mondial en 2010.

Gavi, le prodige du Barça qui vient de fêter ses 18 ans le 5 août, deviendra le plus jeune Espagnol à aller à une Coupe du monde, battant ainsi le record de Cesc Fabregas en 2006 (19 ans et un mois).

La liste de l'Espagne pour le Mondial :

Gardiens: Unai Simón (Athletic Bilbao/ESP), Robert Sánchez (Brighton/ENG), David Raya (Brentford/ENG). 

Défenseurs: Dani Carvajal (Real Madrid/ESP), César Azpilicueta (Chelsea/ENG), Eric García (FC Barcelone/ESP), Hugo Guillamon (Valence CF/ESP), Pau Torres (Villarreal/ESP), Aymeric Laporte (Manchester City/ENG), Jordi Alba (FC Barcelone/ESP), José Gaya (Valence CF/ESP).

Milieux de terrains: Sergio Busquets (FC Barcelone/ESP), Rodri (Manchester City/ENG), Pablo Martín Paéz Gaviria « Gavi » (FC Barcelone/ESP), Carlos Soler (Paris Saint-Germain/FRA), Marcos Llorente (Atlético Madrid/ESP), Pedro González López « Pedri » (FC Barcelone/ESP), Koke (Atlético Madrid/ESP).

Attaquants: Ferran Torres (FC Barcelone/ESP), Nico Williams (Athletic Bilbao/ESP), Yeremi Pino (Villarreal/ESP), Álvaro Morata (Atlético Madrid/ESP), Marco Asensio (Real Madrid/ESP), Pablo Sarabia (Paris Saint-Germain/FRA), Dani Olmo (RB Leipzig/GER), Ansu Fati (FC Barcelone/ESP).