Zachary Bolduc (15) des Remparts de Quebec marque le but vainque

Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

LHJMQ

Et de 11 pour les Remparts!

Publié | Mis à jour

Quelques jours après avoir établi un record d’équipe pour le plus grand nombre de victoires consécutives, les Remparts de Québec ont allongé cette séquence à 11 rencontres en battant le Drakkar de Baie-Comeau 5 à 3, vendredi au Centre Henry-Leonard.

Les hommes de Patrick Roy ont excellé dans toutes sortes de situations depuis leur dernier revers, le 11 octobre, face aux Saguenéens de Chicoutimi. Vendredi, ils se sont retroussé les manches après avoir accordé les deux premiers buts du match.

C’est une fois de plus le capitaine Théo Rochette qui a mené par l’exemple en inscrivant un tour du chapeau. Le pivot de 20 ans a d’ailleurs noirci la feuille de pointage à ses 10 derniers duels, amassant pas moins de 26 points au cours de cette illustre séquence.

Il a amorcé sa soirée de tortionnaire en faisant mouche en milieu de période médiane. Rochette a sauté sur une rondelle libre à l’embouchure du filet et a trompé Olivier Adam d’un tir vif dans la partie supérieure du filet.

Après avoir vu son coéquipier James Malatesta créer l’égalité en redirigeant la rondelle à l’aide de son patin, Rochette a repris les choses en main pour donner une première avance aux siens. Repéré par l’espoir des Blues de St. Louis Zachary Bolduc, le natif de Donnacona n’a donné aucune chance à Adam en employant son arme de prédilection, son tir des poignets.

Le Drakkar n’est pas un adversaire à prendre à la légère et il a donné une certaine frousse aux visiteurs en nivelant la marque peu après le dernier entracte. Le Tchèque Matyas Melovsky, qui s’était fait complice de la première réussite du match inscrite par Marshall Lessard, a une fois de plus joué au maestro en mettant la table pour le but égalisateur de Félix Gagnon en avantage numérique.

L’équipe de la Côte-Nord n’a toutefois pas appris sa leçon et a encore laissé le champ libre à Rochette dans la zone payante. Il a complété son tour du chapeau avec un autre lancer véloce. Nathan Gaucher a finalement cloué le cercueil du Drakkar dans une cage déserte.

Entre les poteaux des Remparts, William Rousseau a connu une soirée en demi-teinte. Il peut dire merci à ses coéquipiers après avoir cédé trois fois en seulement 19 tentatives, flanchant aussi devant Louis-Charles Plourde.

L’équipe de la Vieille Capitale tentera de poursuivre sur son irrésistible lancée dimanche, alors qu’elle recevra ce même Drakkar au Centre Vidéotron.