Canadiens de Montréal

Anthony Richard délivre le Rocket

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Sans contredit le meilleur attaquant du Rocket de Laval depuis le début de la saison, Anthony Richard a mis un terme à la série de cinq défaites des siens en jouant les héros dans une victoire de 5 à 4 en prolongation aux dépens des Comets d’Utica, vendredi à l’Adirondack Bank Center.

C’est une longue passe du jeune défenseur Justin Barron qui a permis à Richard de s’échapper et de mettre fin au débat. Le Québécois a inscrit huit buts et 12 points en 12 duels cette saison.

Plus tôt dans la rencontre, Barron s’était aussi fait complice du premier filet de la saison de Danick Martel. Le meilleur pointeur du Rocket lors des dernières séries éliminatoires semblait d’ailleurs très soulagé d’enfin toucher la cible à son 11e match de la campagne.

Le fougueux Xavier Simoneau s’est aussi illustré dans cette victoire à l’arraché. Il a forcé la tenue d’une prolongation à l’aide d’un boulet de canon sur réception en fin de deuxième vingt et a amassé une aide sur le premier du match de Richard.

À son premier duel dans la Ligue américaine depuis qu’il a été rétrogradé par le Canadien de Montréal, Rem Pitlick a quant à lui lancé un message clair à ses patrons en récoltant deux mentions d’aide.

Le Rocket avait d’ailleurs amorcé le match sur les chapeaux de roues grâce à des buts de Gabriel Bourque et Richard. Les Comets ont toutefois répliqué avec trois filets consécutifs, par l’entremise de Zach Senyshyn, Samuel Laberge et Andreas Johnsson. Brian Pinho a aussi déjoué Kevin Poulin.

Les hommes de Jean-François Houle se dirigeront maintenant du côté de Lehigh Valley, où ils affronteront les Phantoms samedi.