Crédit : AFP

NFL

Les Commanders et la NFL visés par une poursuite

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le procureur général du District of Columbia a intenté jeudi une poursuite civile contre les Commanders de Washington, la NFL et son commissaire Roger Goodell, qui auraient violé les droits des consommateurs en restant muets sur un environnement de travail toxique au sein de l’équipe.

Les propriétaires Dan et Tanya Snyder se retrouvent dans l’eau chaude pour leur gestion des incidents ces 20 dernières années. Le comportement de certains dirigeants de l’équipe – dont Dan Snyder lui-même – et des irrégularités financières ont entaché la réputation de l’organisation.

Indiquant jeudi poursuivre les Commanders, Goodell et la ligue, le procureur général Karl Racine a ajouté son grain de sel. Dans des propos rapportés par le réseau ESPN, il a affirmé que l’équipe de football avait camouflé ses problèmes pour ne pas affecter l’opinion des partisans et faire davantage de profits.

«Vous ne pouvez pas mentir aux résidents de D.C. afin de préserver votre image et vos profits, et vous en sortir ainsi, peu importe qui vous êtes. Même dans la NFL», a fait savoir Racine.

Celui-ci estime que Snyder a mis sur pied une campagne d’ingérence afin de dissimuler les méfaits de l’organisation. Il déplore également que la NFL et le commissaire aient fermé les yeux par rapport à cette campagne et l’environnement de travail toxique des 20 dernières années.

La ligue a déjà imposé une amende de 10 millions $ à l’organisation, en juillet 2021, en lien avec des allégations d’abus sexuels. Elle n’avait toutefois pas présenté les résultats de son enquête indépendante au moment de cette décision.

Les Commanders réagissent

Racine, qui entend faire payer l’organisation 5000 $ par mensonge, quittera son poste de procureur général en janvier. Il a toutefois bon espoir que son successeur, Brian Schwalb, reprendra le dossier.

Par voie de communiqué, les Commanders ont indiqué avoir rencontré le procureur lundi, mais que celui-ci n’avait pas exprimé l’intention de poursuivre l’équipe. Il aurait également prouvé qu’il n’était pas aux faits de tous les détails du cas en question.

«Il est décevant qu’à ses derniers jours au bureau, M. Racine semble plus intéressé à faire les gros titres, basés sur des théories juridiques décalées, plutôt que de garder les rues sécuritaires pour nos citoyens, incluant amener en cour la personne qui a ouvert le feu sur l’un de nos joueurs», a commenté le club de la capitaine américaine, mercredi.

Ce joueur, Brian Robinson, a été atteint deux fois à la jambe pendant une tentative de vol à Washington au mois d’août. Toujours selon le réseau ESPN, l’agent de l’athlète de 23 ans, Ryan Williams, s’est dit soucieux que les Commanders se servent de cette situation comme levier dans leur dispute avec les avocats.

En pleine tourmente, les Snyder ont amorcé le processus de vente de l’équipe la semaine dernière. Des acheteurs potentiels, dont l’homme d’affaires Jeff Bezos et le rappeur Jay-Z, ont exprimé leur intérêt à acquérir la concession sportive dont la valeur est estimée à 5,6 milliards $.