Canadiens de Montréal

«Je ne sens aucune tension à l'interne» - Alex Burrows

Publié | Mis à jour

La gestion du dossier Evgenii Dadonov par les Canadiens a fait couler beaucoup d'encre dans les médias lors des derniers jours, mais comment le personnel d'entraîneurs de la formation montréalaise a eu à gérer cette situation? 

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie, jeudi, Alex Burrows a avoué qu'il n'était pas évident de composer avec un nombre aussi élevé d'attaquants, mais que les entraîneurs faisaient de leur mieux pour bien encadrer les joueurs dans ce processus.

«C'est certain qu'il y a une déception à vivre quand un joueur est mis en dehors de l'alignement. Tous les joueurs veulent jouer à chaque match. Je ne sens aucune tension à l'interne. On sait qu'on veut avoir les joueurs qui vont nous donner la meilleure chance de gagner à chaque match. Jusqu'à présent, le message a été clair avec tout le monde. En tant qu'entraîneur, on dirige les joueurs qu'on a. On essaie de les aider à s'améliorer et à avoir plus de succès. C'est ça qu'on fait et, jusqu'à maintenant, la recette est bonne.» 

L'entraîneur adjoint des Canadiens a d'ailleurs tenu à louanger le pilote de l'équipe, Martin St-Louis, qui s'assure que la communication est bonne entre tous les membres de l'organisation.

«Je pense qu'il a une très bonne ligne de communication avec le groupe en général. Que ce soit collectivement ou individuellement, chaque joueur connaît un peu la manière qu'on veut jouer et les concepts qu'on veut utiliser le plus possible. Il a tellement d'expérience dans la LNH qu'il est capable de bien élaborer ce qu'on veut améliorer à tous les jours. Je pense que sa communication est excellente. Il est passé au travers de tellement de choses, dans sa carrière, qu'il est capable de transmettre ça aux joueurs.» 

L'ancien joueur des Canucks et des Sénateurs croit également que le trio composé de Nick Suzuki, Cole Caufield et Kirby Dach se classe parmi les meilleurs trios de tout le circuit Bettman.

«Présentement, ils font un excellent travail. Notre premier trio joue comme un premier trio de la LNH. Les équipes qui ont du succès ont un premier trio qui fonctionne à plein régime à chaque soir. Depuis qu'on a réuni Dach avec Cole et Nick, on n'a rien à dire. Ce qui m'impressionne le plus, c'est que je ne trouve pas qu'ils trichent pour avoir leurs points. Ils jouent de la bonne façon.» 

Burrows se montre optimiste pour la suite des choses, même s'il tient à rappeler que sa formation est toujours dans une phase de reconstruction.

«Dans la situation où on est, avec plusieurs jeunes joueurs, on peut vivre avec certaines erreurs. Tout le monde sait sur quel pied danser, présentement. On a un bon groupe, on a un groupe qui veut s'améliorer. Tout le monde travaille fort dans le but d'avoir du succès en tant qu'équipe. Ça prend du temps à se développer la chimie et tout, mais jusqu'à présent, on travaille fort. On veut continuer de s'améliorer pour avoir du succès à court, moyen et long terme.» 

Voyez l'entrevue en question dans la vidéo ci-dessus.