Crédit : AFP

Tennis

Un gros défi pour le Canada à la Coupe Billie Jean King

Publié | Mis à jour

Mené par la Québécoise Leylah Fernandez et Bianca Andreescu, le Canada tentera de prendre sa place parmi les grandes nations du tennis à l’occasion de la Coupe Billie Jean King qui s’amorcera mardi à Glasgow, en Écosse.

La tâche ne sera pas aisée, puisque les représentantes de l’unifolié, avec également Rebecca Marino (67e), Gabriela Dabrowski (sixième en double) et Carol Zhao (169e) dans leurs rangs, se frotteront aux Suissesses, finalistes l’années dernière, et à l’Italie en vertu du tirage au sort effectué plus tôt cet été.

Belinda Bencic (13e), Jil Teichman (35e), Viktorija Golubic (77e) et Simona Waltert (119e) traverseront la Manche pour la Suisse, tandis que Martina Trevisan (27e), Camila Giorgi (69e), Lucia Bronzetti (60e), Jasmine Paolini (63e) et Elisabetta Cocciaretto (64e) seront présentes pour l’Italie.

«Nous ferons assurément partie d’un groupe relevé, alors que la Suisse, finaliste de 2021, est la favorite et que l’Italie, qui participera à ses premières Finales sous le nouveau format de la compétition, est en progression et présente d’excellentes joueuses», avait commenté dans un communiqué de Tennis Canada la capitaine Heidi El Tabakh, qui sera absente en raison d’un congé de maternité.

«Comme toujours, la compétition sera féroce aux Finales de la Coupe Billie Jean King, a ajouté quelques semaines plus tard Sylvain Bruneau, qui assure l’intérim comme capitaine. Toutefois, nous nous rendons à Glasgow avec la certitude que notre équipe peut se montrer à la hauteur de ses capacités et faire très bonne figure.»

Attente supplémentaire

Si les premiers affrontements auront lieu mardi, le Canada n’entrera en action que jeudi, contre l’Italie. Il croisera ensuite le fer avec la Suisse le lendemain afin de tenter de se qualifier pour les demi-finales, prévues samedi. La finale sera disputée dimanche. Jamais les Canadiennes n’ont participé au match ultime dans cette compétition.

La Russie, grande gagnante de la dernière édition, de même que la Biélorussie sont absentes, en raison de l’invasion de l’Ukraine. Les États-Unis, qui ont remporté 18 fois ce tournoi, auparavant connu sous l’appellation de la Coupe Fed, sont bien placés pour reprendre le flambeau en comptant notamment sur Coco Gauff (quatrième), Madison Keys (11e) et Danielle Collins (14e).

Liste des gagnants récents

2021 : Russie

2020 : annulée

2019 : France

2018 : République tchèque

2017 : États-Unis

2016 : République tchèque