MLS

Le sacrifice de Maxime Crépeau reconnu par ses coéquipiers

Publié | Mis à jour

Le Québécois Maxime Crépeau s’est sacrifié pour son équipe, et ses coéquipiers du Los Angeles FC n’ont pas hésité à lui rendre hommage après une spectaculaire victoire en finale de la Coupe MLS.

Crépeau s’est blessé en tentant une glissade en prolongation alors que le pointage était de 2 à 2. Il a écopé d’un carton rouge, mais c’est plutôt une blessure à la jambe subie lors de cette séquence qui inquiète. La formation californienne a d’ailleurs confirmé, dimanche, que le natif de la Belle Province avait été opéré avec succès pour réparer une fracture de la jambe droite. Crépeau a été traité au Centre médical Kaiser Permanente – Baldwin Park. Le portier ratera ainsi la prochaine Coupe du monde, qui débutera à la fin du mois de novembre.

Pour revenir à la finale du LAFC, John McCarthy a remplacé Crépeau. S’il a alloué un but en prolongation, il a brillé au cours des tirs de barrage, devenant du même coup l’un des principaux artisans de cette défaite infligée à l’Union de Philadelphie. Nommé joueur par excellence de la finale, il a eu de bons mots pour son coéquipier après la rencontre.

«Je ne pouvais pas l'entendre, a-t-il dit à propos du moment où Crépeau était sur un appel vidéo avec ses coéquipiers, après leur triomphe. J'ai vu son visage, et nous avons tous les deux pu voir les émotions de l'autre. C'est le joueur du match pour moi. S'il sort en glissant et manque, c'est 3 à 2 et qui sait comment le match va se terminer. Mais il a pris une décision importante en sortant et en faisant ce jeu.»

Les émotions sont donc partagées pour McCarthy, qui a vu un coéquipier tomber au combat. L’appel vidéo de l’équipe pour rejoindre Crépeau, dans son lit d’hôpital, a d'ailleurs été un moment fort des célébrations.

«Je suis absolument dévasté pour lui parce qu'il semble que ce soit une blessure assez grave et qu'il va rater la Coupe du monde, s’est désolé McCarthy. Je n'en connais pas l'ampleur, mais si vous sortez d'un match dans cette situation, ce n’est pas pour un pansement.»

«Je suis sincèrement, sincèrement désolé. Mais l'émotion de cet appel téléphonique était juste quelque chose de spécial à ressentir.»