Crédit : AFP

NFL

Enfin du positif pour Brady et les «Bucs»

Publié | Mis à jour

Les Buccaneers de Tampa Bay ont mis fin à une vilaine séquence de trois défaites, dimanche au Raymond James Stadium, en défaisant les Rams de Los Angeles 16 à 13.

La formation menée offensivement par Tom Brady connait des moments particulièrement difficiles par les temps qui courent, elle qui avait plié l’échine cinq fois à ses six derniers duels.

Ce fût loin d’être un duel spectaculaire offensivement, mais les favoris de la foule ont trouvé le moyen de prévaloir en fin de match. En retard 13 à 9 avec légèrement plus de deux minutes à jouer, les «Bucs» ont cogné à la porte des visiteurs, mais ces derniers ont résisté.

Ils n’ont toutefois pas été en mesure d’obtenir un premier jeu par la suite et ont redonné le ballon à Brady avec moins d’une minute à jouer. Le pivot de la formation floridienne n’en demandait pas tant, lui qui a traversé le terrain pour finalement trouver les mains de l’ailier rapproché Cade Otton, dans la zone des buts, avec moins de 10 secondes à faire au temps réglementaire.

L’athlète de 45 ans a tenté un impressionnant total de 58 relais, lui qui en a réussi 36, pour 280 verges de gain. Son jeu au sol a été particulièrement inefficace, avec 24 maigres verges.

Dans le camp adverse, le pivot Matthew Stafford a complété 13 de ses 27 relais, pour 165 verges et une passe de touché.

Vainqueurs du plus récent Super Bowl, les Rams (3-5) devront rapidement trouver une solution à leurs problèmes s’ils souhaitent préserver leur titre, eux qui sont désormais en danger de rater les éliminatoires.

Les Seahawks continuent de surprendre

En Arizona, les Seahawks de Seattle ont continué leur saison surprise en défaisant les Cardinals 31 à 21.

Sans faire trop de bruit, les Seahawks (6-3) sont au premier rang de la section Ouest de la Nationale, alors que plusieurs les comptaient déjà pour battus avant le début de la saison contre des puissances comme les Rams, les Cardinals et les 49ers de San Francisco, tous au sein de cette section.

Le porteur de ballon Kenneth Walker a réussi une autre impressionnante performance, avec 26 courses pour 109 verges et deux majeurs. Il a aussi ajouté trois attrapés, pour 20 verges additionnelles.

Le quart-arrière Geno Smith, lui, a continué de faire exactement ce qui est demandé de lui, en complétant 26 de ses 34 relais pour 275 verges et deux majeurs, contre une interception.