Crédit : AFP

Tennis

WTA: Sabalenka qualifiée, Jabeur éliminée

Publié | Mis à jour

Aryna Sabalenka (7) s'est qualifiée pour les demi-finales du Masters WTA, à la faveur de sa victoire 6-3, 7-5 contre Jessica Pegula (3) conjuguée à la défaite 6-2, 6-3 d'Ons Jabeur (2) face à Maria Sakkari (5), vendredi à Fort Worth.

La Bélarusse de 24 ans, toujours en quête d'un premier titre en 2022, qui serait le 12e de sa carrière et de surcroît le plus prestigieux, pour sa deuxième participation à cette épreuve, aura la lourde tâche d'affronter dimanche la numéro 1 mondiale Iga Swiatek. La Polonaise a en effet étalé sa domination sur le circuit cette année, avec huit titres remportés dont deux majeurs à Roland-Garros et à Flushing Meadows.

L'autre affiche du dernier carré reste à déterminer. Si Sakkari était assurée d'être qualifiée depuis mercredi, son adversaire ne sera connue que samedi. Ce sera la Française Caroline Garcia (6) ou la Russe Daria Kasatkina (8).

En attendant, la Grecque s'est bien appliquée à cimenter sa première place dans le groupe Nancy Richey, en prenant le meilleur sur Ons Jabeur, l'éliminant de facto. La Tunisienne devait impérativement gagner en deux sets, pour espérer rester dans le tournoi.

Sakkari, demi-finaliste de l'épreuve l'an passé, toujours à la recherche d'un deuxième titre sur le circuit, après son premier glané à Rabat en 2019 et quatre finales perdues cette année (Saint-Pétersbourg, Indian Wells, Parme et Guadalajara), a confirmé son excellente forme du moment, avec ce troisième succès en deux manches d'affilée.

Crédit photo : AFP

Sabalenka «juste heureuse»

Il faut dire que Jabeur lui a facilité la tâche en accumulant trop d'erreurs directes (31 contre 10) pour espérer un autre sort.

Plus tôt, Aryna Sabalenka avait un peu plus bataillé pour vaincre Jessica Pegula, «une joueuse incroyable, qui m'a fait vraiment travailler ce soir», a-t-elle déclaré après-coup sur le court, se disant «juste heureuse d'avoir pu rester très concentrée du début à la fin et d'avoir pu gagner ce match en deux sets». 

La Bélarusse de 24 ans, qui mène désormais 4 victoires à 1 dans leurs confrontations, a été dominatrice d'entrée, en prenant le service de l'Américaine, trop friable au service (4 doubles fautes). Et comme elle a été efficace sur le sien (5 aces), c'est tout logiquement qu'elle a empoché la première manche.

Le deuxième set fut plus serré, car si Sabalenka a encore breaké la première, Pegula a su effacer ce retard en profitant à son tour de la fébrilité passagère de sa rivale, elle aussi plombée par trop de doubles fautes (7).

La Bélarusse a néanmoins su remettre la pression sur son adversaire, pour s'emparer de son service et mener 5-3.

Mais c'était sans compter l'Américaine de 28 ans, qui a su réagir en lâchant ses coups pour débreaker. En vain car Sabalenka a su remettre un coup de collier au 12e jeu et en a fini en 1h32, récompensée par son agressivité (19 coups gagnants contre 12).