Crédit : PHOTO COURTOISIE JONATHAN ROY

LHJMQ

Seulement trois buts, mais une autre victoire

Publié | Mis à jour

ll n’y a pas eu d’avalanche de buts au Centre Vidéotron cette fois, mais les Remparts ont tout de même signé une huitième victoire de suite, jeudi, et sont demeurés invaincus sur leur patinoire. 

Après avoir triomphé par des pointages sans équivoque de 7 à 1 ou de 9 à 2 à leurs plus récentes parties, les joueurs de Patrick Roy ont signé un court gain de 3 à 1 face aux Saguenéens de Chicoutimi, l’une des deux seules formations à les avoir battus cette saison. 

« On en parlait récemment : on voulait s’assurer d’être capables de bien jouer défensivement. On a réussi, surtout à cinq contre cinq », a pointé l’entraîneur-chef après la rencontre. 

Mais le pointage aurait encore une fois pu être beaucoup plus élevé n’eût été de la tenue du gardien des visiteurs, Charles-Antoine Lavallée. 

Ce dernier a repoussé 30 des 32 tirs dirigés vers lui, dont plusieurs particulièrement menaçants. En troisième période, le gardien de 20 ans a privé les Remparts d’un but certain en balayant de la mitaine une rondelle qui se dirigeait dans sa cage.

« On a eu des chances de marquer, leur gardien a été très bon et le nôtre [William Rousseau] aussi, a reconnu l’entraîneur-chef. Mais c’est un peu ce que je voulais voir : que l’on soit capable de créer de l’offensive contre une équipe qui cause beaucoup d’interférence, que l’on soit capable d’aller au filet. » 

Crédit photo : MARCEL TREMBLAY/AGENCE QMI

La belle passe de Gweon

C’est finalement en désavantage numérique, à mi-chemin en première période, que les « Diables rouges » sont parvenus à ouvrir la marque, après s’être aventurés loin en territoire ennemi.

La stratégie s’est avérée payante : Andrew Gweon a habilement remis la rondelle à Davis Cooper, posté seul devant le filet, qui a aussitôt trouvé le fond du but pour inscrire son septième de la campagne.

Après la rencontre, Patrick Roy a d’ailleurs louangé les efforts de ces deux joueurs de troisième, qui jouent selon lui « du bon hockey ».

« Ç’a été un gros but, surtout que c’était en désavantage numérique, a-t-il fait remarquer. Je suis vraiment satisfait de leur travail. C’est une belle surprise pour nous. »

Le premier de Komarov

Les Remparts ont doublé la marque au tout début du deuxième engagement. Profitant cette fois d’un avantage numérique de deux joueurs – Vsevolod Komarov a inscrit son premier but de la saison en déjouant le gardien des Saguenéens d’un tir vif. 

Chicoutimi a toutefois répliqué quelque deux minutes plus tard. Rousseau, auteur de 18 arrêts, a laissé un trou béant à sa droite et Émile Duquet n’a pas laissé filer une si belle occasion. 

Malgré la domination des Remparts au chapitre des tirs, la rencontre est demeurée serrée jusque dans les derniers instants. En fait, jusqu’à ce que Lavallée écope d’une punition avec moins de deux minutes à faire au match. 

Nathan Gaucher a alors mis le match hors de portée des visiteurs avec un but dans une cage déserte. 

Les Remparts seront de retour en action vendredi soir. Les Cataractes de Shawinigan seront de passage au Centre Vidéotron. La recrue Quentin Miller défendra cette fois la cage des « Diables rouges ».