Alouettes de Montréal

Trevor Harris «à la bonne place»

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL – Si les Alouettes veulent connaître du succès pendant les prochaines éliminatoires, le quart-arrière Trevor Harris devra être au sommet de son art.

L’athlète de 36 ans serait passé en deuxième vitesse dernièrement, selon son entraîneur-chef.

«Je pense qu’il est à la bonne place autant mentalement que physiquement si nous regardons ses performances des dernières semaines et son leadership sur le terrain», a affirmé Danny Maciocia, après l’exercice tenu au Stade Percival-Molson mercredi.

«Je suis convaincu qu’il va livrer la marchandise», a-t-il ajouté en vue de la demi-finale de l’Est opposant dimanche les siens aux Tiger-Cats de Hamilton.

Les chiffres de Harris semblent donner raison à Maciocia. Lors des quatre matchs qu’il a joués en octobre, le vétéran a lancé une seule interception, comparativement aux 11 commises dans les 12 rencontres qu’il a disputées précédemment. L’Américain a aussi complété 77 % de ses passes pour des gains de 992 verges et cinq touchés pendant le 10e mois de l’année.

Des choses à prouver

Fidèle à son habitude, Harris a préféré parler du collectif que de ses performances individuelles. Le pivot croit que ses coéquipiers et lui sont dans un bon état d’esprit pour le défi que représentent les «Cats».

«Tu dois toujours avoir d’impression d’avoir quelque chose à prouver, a-t-il dit. Si ce n’est pas le cas, tu dois accrocher tes épaulettes et ton gilet. Nous voulons prouver que ce groupe est capable de faire de grandes choses.»

«Nous avons vécu énormément d’adversité cette année. Nous avons été capables de nous en sortir et de nous mettre dans une position où nous pouvons remporter un championnat.»

Une rencontre salutaire

Membre du groupe de leaders formé par Maciocia quand il a pris le poste d’entraîneur-chef, Harris a également raconté que les joueurs des Alouettes ont pris le temps de se rassembler pour se parler en début de semaine.

«Nous sommes très excités. Nous avons tenu une rencontre avec tous les joueurs hier [lundi] et nous sommes plus motivés que jamais.»

Harris a expliqué que tous les footballeurs du club ont été invités à s’exprimer sur leurs états d’âme, ce qui a galvanisé les troupes.

«C’était probablement la meilleure rencontre de joueurs dont j’ai fait partie, a exprimé le receveur de passes Eugene Lewis. Ça nous a permis de bien comprendre les enjeux de ce qui s’en vient et de profiter de l’opportunité qui se présente à nous d’écrire l’histoire.»