Crédit : Photo courtoisie, Dany Geermain LHJMQ

LHJMQ

Remparts: privés de Huchette pendant 4 mois

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Remparts Mikaël Huchette devrait subir à la fin du mois de novembre une intervention chirurgicale qui aura pour but de le soulager de douleurs au poignet qu’il endure depuis la saison dernière. Il pourrait ne reprendre l’action qu’en mars. 

Huchette était déjà assuré d’être sur la touche pour les deux prochains mois, en raison d’une blessure au ligament collatéral interne subie à l’entraînement, la semaine dernière. 

Le joueur de 19 ans doit d’ailleurs passer un test d’imagerie par résonance magnétique vendredi, afin de s’assurer que le ligament n’a pas été déplacé et que le mal n’est plus grave qu’anticipé.

Cette blessure au genou est donc littéralement « un mal pour un bien » pour celui qui pivote le centre du troisième trio des Diables rouges. Elle a permis de devancer la chirurgie au poignet qu’il devait initialement subir à la fin de la saison.

La douleur avec laquelle Huchette doit se concilier depuis un moment n’est pas liée à une blessure, a expliqué mercredi le thérapeute sportif de l’équipe, Steve Bélanger. L’un des os du poignet de l’attaquant est plus long que la normale.

SPO-HOCKEY-REMPARTS-SAGS
Crédit photo : Photo d’archives

« Le meilleur timing »

Cette malformation de l’ulna peut ne causer aucune douleur chez le commun des mortels. 

Mais chez les athlètes de haut niveau qui pratiquent des sports où le poignet est souvent sollicité – comme le golf et bien sûr, le hockey –, elle entraîne parfois une inflammation désagréable, en raison du frottement.

« La cortisone [qui était administrée à Huchette] ne fait plus effet, alors on a décidé qu’il s’agissait du meilleur timing pour l’opération, a expliqué l’entraîneur-chef Patrick Roy, mercredi. Ce qu’on ne sait pas, c’est la durée précise de la convalescence, mais on parle d’environ quatre mois. »

Rousseau devant le filet

Huchette avait déjà dû rater les matchs du week-end dernier en raison de sa blessure au genou. 

Son absence prolongée permettra à Kassim Gaudet d’obtenir une promotion au sein du troisième trio dès jeudi, lorsque Québec amorcera face aux Saguenéens de Chicoutimi une séquence de trois rencontres en quatre jours à domicile.

William Rousseau sera devant le filet des Remparts pour cette rencontre ainsi que pour celle de dimanche, face à l’Océanic de Rimouski. La recrue Quentin Miller, invaincue en deux matchs, obtiendra le départ de vendredi, contre les Cataractes de Shawinigan.

Les joueurs de Patrick Roy tenteront de poursuivre sur leur impressionnante lancée des derniers matchs. 

« Rester concentrés »

À leurs quatre plus récentes rencontres, ils ont inscrit 29 buts et en ont concédé que six.

Ils surfent actuellement sur une séquence de sept victoires et trônent aisément au premier rang du classement de l’Est.

« Ça va bien depuis un petit bout, mais comme j’ai dit aux gars [mercredi] matin, il faut rester humbles et concentrés sur la tâche », a prévenu l’entraîneur-chef.