Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Le dernier match à Montréal de Eugene Lewis?

Publié | Mis à jour

Le match éliminatoire de dimanche contre les Tiger-Cats de Hamilton pourrait être le tout dernier match au Stade Percival-Molson du receveur de passes Eugene Lewis dans l’uniforme des Alouettes.

Le représentant de l’Est pour le titre de joueur par excellence dans la Ligue canadienne dispute présentement la dernière saison de son entente contractuelle.

«Ça ne m’a jamais traversé l’esprit», a affirmé Lewis, quand il a été questionné sur la possibilité qu’il s’agisse de son dernier tour de piste au domicile des Moineaux.

«Je me concentre uniquement sur mon objectif de gagner une coupe Grey. Tout le reste viendra en temps et lieu. Je donne tout ce que j’ai pour ce qui se passe en ce moment.»

L’Américain de 29 ans a aussi révélé qu’il n’avait pas encore eu de discussion avec le directeur général Danny Maciocia concernant une possible prolongation de contrat et qu’il préférait attendre.

«Nous allons en discuter après la fin de la saison. Je préfère me concentrer sur aider l’équipe, gagner notre premier match éliminatoire et remporter la coupe Grey», a-t-il renchéri.

Priorité : entraîneur-chef

C’était sensiblement le même son de cloche du côté de Maciocia concernant l’avenir du joueur vedette avec le club de la Belle Province.

«Je préfère négocier à la fin de l’année. Quand tu discutes de contrat, tu te dois de regarder le plafond salarial», a indiqué le DG.

En poursuivant sa réponse, le Montréalais de 55 ans a aussi dévoilé quelle sera sa priorité une fois que son équipe n’aura plus de match de football à jouer en 2022.

«Il ne faut pas oublier que je vais devoir dénicher un entraîneur-chef et j’aimerais parler de cette situation avec lui. Je suis convaincu que le prochain coach aimerait compter [sur] les services d’un Eugene Lewis sous contrat, mais nous ne sommes pas rendu-là.»

C’est Maciocia qui occupe les fonctions d’entraîneur-chef depuis qu’il a montré la porte de sortie à Khari Jones au début du mois de juillet dernier. Celui qui porte deux chapeaux n’a d’ailleurs jamais caché qu’il n’avait aucune intention de continuer d’assumer les deux rôles au-delà de la présente campagne.

Pour revenir à «Geno», il serait en effet très surprenant que le futur nouvel entraîneur-chef ne désire pas compter sur un joueur de sa trempe dans sa formation. Lewis a établi des marques personnelles avec 91 attrapés pour 1303 verges et 10 touchés en 17 rencontres en 2022, soit sa cinquième saison avec les Alouettes.