Crédit : AFP

Tennis

Medvedev trop fort pour Shapovalov

Publié | Mis à jour

Malgré une première manche étincelante, Denis Shapovalov a dû s’avouer vaincu en finale du tournoi de Vienne, dimanche en Autriche. Daniil Medvedev a eu le dernier mot, l’emportant 4-6, 6-3 et 6-2.

Malgré un soubresaut en fin de match, effaçant pas moins de six balles de match, Shapovalov a perdu une cinquième finale de suite. Son seul triomphe sur le circuit de l’ATP remonte au mois d’octobre 2019, à l’occasion de l’Omnium de Stockholm.

Pour Medvedev, quatrième au monde, il s’agit d’un deuxième titre cette année après celui de à l’Omnium de Los Cabos, en août dernier. En carrière, il a soulevé 15 trophées.

«Je suis vraiment heureux, a laissé entendre Medvedev après le match, selon le site officiel de l’ATP. Ce match a été mon meilleur de la semaine car Denis jouait vraiment de façon irréelle jusqu'à probablement 4-3 dans le deuxième set. Il a baissé son niveau de peut-être 2 % et j'ai pu [profiter de la situation]. Ce sont les meilleures victoires lorsque vous savez que votre adversaire est au-dessus de vous, mais vous essayez de rester là et de faire ce que vous pouvez.»

Un bon départ

La première manche avait pourtant été l’affaire de «Shapo», qui s’est rapidement donné deux bris d’avance. S’il en a échappé un au sixième jeu en commettant deux doubles fautes, il a été patient aux moments opportuns pour se donner l’avance au terme du set.

Medvedev a toutefois répliqué au deuxième engagement en signant lui-même deux bris. Shapovalov s’est dégoté six balles de bris dans cette manche, ne convertissant qu’une d’entre elles.

Shapovalov, 19e au monde, n’a mis en jeu que 51 % de ses premières balles de service, et n’a remporté que 28 % des échanges lorsque la deuxième était nécessaire.

Le Canadien a donc perdu ses quatre derniers matchs contre le Russe, n’ayant gagné que deux des six duels entre eux.