LHJMQ

LHJMQ: Joshua Roy tranche encore

Publié | Mis à jour

L’espoir du Canadien de Montréal Joshua Roy a fait la différence pour le Phoenix de Sherbrooke, étant l’unique marqueur de la séance de tirs de barrage dans un gain de 3 à 2 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, dimanche, au Centre d'excellence Sports Rousseau.

Son coéquipier Cole Huckins avait préalablement créé l’égalité en troisième période pour forcer la tenue d’une période supplémentaire. Tristan Giroux a été l’autre buteur de la formation de l’Estrie.

Voyez les faits saillants dans la vidéo, ci-dessus, gracieuseté de la LHJMQ.

Alexis Brisson et Josh Lawrence ont tous les deux trompé la vigilance de Charles-Édward Gravel, qui a malgré tout été nommé la première étoile de la rencontre en vertu d’une performance de 41 arrêts. À l’autre bout de la patinoire, la recrue Samuel St-Hilaire a signé la victoire après avoir été mis à l’épreuve à 30 reprises.

Il s’agissait d’une quatrième victoire de suite pour Sherbrooke.

Festival offensif en Abitibi

À Val-d’Or, Daniil Bourash a marqué quatre buts pendant que Tristan Allard récoltait pas moins de six mentions d’aide et les Huskies de Rouyn-Noranda ont remporté la bataille de l’Abitibi contre les Foreurs au compte de 8 à 2.

Samuel Rousseau, Louis-Philippe Fontaine, Thomas Verdon et Bill Zonnon ont également fait scintiller la lumière rouge dans la victoire.

William Blackburn a cédé sept fois sur 32 tirs devant la cage des favoris locaux avant d’être remplacé par Mathys Fernandez. Thomas Couture a quant à lui réalisé 20 arrêts, n’étant déjoué que par Justin Robidas et Alexandre Doucet.

En bref

Des doublés de Jan Sprynar et de Julien Béland, de même qu’une récolte de cinq aides d’Alexandre Blais, ont mené à un gain de 5 à 1 de l’Océanic contre les Islanders de Charlottetown, à Rimouski.

Vincent Lavelle a fait bouger les cordages en fusillade et ses Wildcats ont eu le dessus sur les Sea Dogs de Saint John au compte de 3 à 2 à Moncton.

À Baie-Comeau, le gardien des Tigres de Victoriaville a pratiquement réussi un miracle en bloquant 38 des 39 lancers adverses, mais le Drakkar a finalement eu le dessus par la marque de 2 à 1 en tirs de barrage. Le gardien gagnant, Olivier Adam, lui, a réussi 23 arrêts.