Crédit : CFL

Alouettes de Montréal

Une victoire pour conclure la saison régulière

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal et les Argonauts de Toronto ont fait confiance à plusieurs de leurs joueurs substituts pour clore leur campagne 2022, samedi au BMO Field, et ces derniers en ont profité pour offrir un véritable spectacle offensif, inscrivant pas moins de 71 points combinés. La formation de la Belle Province a finalement eu le dessus 38 à 33.

Le quart-arrière Dominique Davis a d’ailleurs amorcé le match pour les Moineaux, en renfort à Trevor Harris. Le vétéran de 33 ans en a profité amplement au premier quart, lançant deux passes de touché, en plus d’en inscrire un lui-même à l’aide de ses jambes. Il s’agissait d’ailleurs de son 13e majeur au sol de la saison, un record par un pivot des Alouettes.

Davis a finalement laissé sa place après la première séquence à l’attaque des siens du deuxième quart, complétant 13 de ses 14 relais pour 166 verges. Sa seule passe ratée a tout de même été captée, mais par un joueur des «Argos».

Son remplaçant, Davis Alexander, a trouvé les mains d’un receveur huit fois sur 13 lancers, pour 89 verges. Il a été victime d’une interception. Le quart-arrière a aussi franchi 22 verges sur cinq portées, inscrivant un majeur de cette façon.

Cole Spieker a été l’une des cibles favorites des deux pivots dans ce match, lui qui a attrapé six des sept ballons envoyés dans sa direction. Il a d’ailleurs inscrit un majeur sur sa toute première passe captée en carrière, un relais de 53 verges de Davis.

Pour leur part, les favoris de la foule ont fait confiance à Chad Kelly pour l’ensemble du match derrière le centre. Il a complété 23 de ses 35 relais, pour 264 verges. L’Américain a trouvé un receveur deux fois dans la zone des buts, mais a été victime d’une interception.

Les Alouettes pourront désormais tourner leur attention vers les éliminatoires, après avoir conclu la campagne 2022 avec une fiche de 9-9. Ils accueilleront les Tiger-Cats de Hamilton au Stade Percival-Molson, dimanche prochain. Les Argonauts, eux, profiteront d’une semaine de congé, en attente du vainqueur de ce duel, en finale de l’Association de l’Est.