Crédit : AFP

Tennis

Denis Shapovalov passe en finale à Vienne

Publié | Mis à jour

Le Canadien Denis Shapovalov n’a pas lésiné contre le Croate Borna Coric et a ainsi obtenu son billet pour la finale du tournoi de Vienne, samedi, en Autriche.

Le vainqueur n’a eu besoin que de 90 minutes pour l’emporter en deux sets de 7-6(4) et 6-0 contre le 27e meilleur joueur au monde.

«Shapo» a amassé sept as et a remporté 95 % des échanges disputés sur sa première balle de service. Il a aussi sauvé l’unique balle de bris que s’était offerte son rival. À l’inverse, l’Ontarien a brisé Coric trois fois en quatre occasions.

Shapovalov a vanté le parcours de son rival de 25 ans, qui a défait Stefanos Tsitsipas et Hubert Hurkacz lors des rondes précédentes, deux membres de l’élite. De son côté, le gaucher a battu Daniel Evans, Taylor Fritz et Jurij Rodionov.

«Je suis seulement heureux d’être passé et d’atteindre une autre finale cette saison, et de battre quelques-uns des meilleurs et de grands joueurs au passage, a expliqué Shapovalov au site web de l’ATP. Je suis très content de mes performances cette semaine, et aujourd’hui, c’était un autre match incroyable.»

En finale, le 19e athlète au classement chez les hommes a rendez-vous avec Daniil Medvedev. La quatrième raquette mondiale a défait le Bulgare Grigor Dimitrov 6-4 et 6-2 un peu plus tôt dans la journée de samedi.

Shapovalov et Medvedev se sont affrontés cinq fois depuis le début de leur carrière respective. Le Russe a obtenu le meilleur à trois reprises.

«C’est super difficile, a-t-il dit de son prochain adversaire, qui a été numéro 1 plus tôt cette année. J’ai eu de la difficulté contre lui au cours des derniers matchs que nous avons joués. Il est un adversaire extrêmement difficile à affronter. Il dérange pas mal de gars, alors ce sera un duel difficile. Mais j’ai confiance en moi, je crois que je joue du bon tennis. Je vais lui montrer de quel bois je me chauffe et y mettre tout mon cœur.»

Il s’agit d’une seconde finale en un peu plus d’un mois pour le Canadien. Le 26 septembre, il avait plié en deux manches face au Japonais Yoshihito Nishioka au tournoi de Séoul. Il a remporté son seul titre en simple à Stockholm, en 2019.