Crédit : AFP

NFL

Que faudra-t-il à Tom Brady?

Publié | Mis à jour

Le cas de Tom Brady et des Buccaneers de Tampa Bay est loin de s’améliorer, l’équipe ayant poursuivi sa glissade jeudi soir, et les solutions se font toujours attendre.

La formation floridienne a encaissé un revers de 27 à 22 aux mains des Ravens de Baltimore. Pour la première fois de sa carrière, le numéro 12 vogue sur une séquence de cinq échecs en six parties. Heureusement pour les «Bucs», leurs espoirs de qualification aux éliminatoires demeurent réels malgré leur fiche de 3-5, car aucune équipe ne joue pour ,500 au sein de la section Sud de l’Association nationale.

Après cette nouvelle déception sur le terrain, Brady avait peu de réponses à offrir. Les mots ne suffisent pas. Il faudra surtout des actions pour s’en sortir.

«Je ne crois pas qu’on peut effacer ce qui s’est passé dans les huit dernières semaines, a-t-il affirmé, tel que rapporté par le réseau ESPN. Nous devons creuser davantage, déterminer ce que nous sommes et nous présenter au travail en essayant de nous améliorer. Cela nous donnera une meilleure chance de gagner.»

Cependant, à ce rythme, la retraite de l’ancienne vedette des Patriots de la Nouvelle-Angleterre risque de s’entamer dès la fin du calendrier régulier. Plusieurs se demandent si le principal concerné a pris une décision judicieuse en repoussant sa retraite d’un an. Du côté de ses coéquipiers, la confiance subsiste à son endroit.

«J’espère qu’il jouera aussi longtemps qu’il le peut, a déclaré le plaqueur offensif Tristan Wirfs. J’aimerais évoluer à ses côtés pour toujours. J’aime Tom et je lui souhaite que tout soit parfait pour lui s’il s’agit de sa dernière année. Nous tentons de réussir avec le ballon et c’est frustrant quand les choses ne fonctionnent pas et que vous n’avez pas de réponse.»

Des changements?

Les déboires des Buccaneers pourraient maintenant mener à des changements dans le groupe d’entraîneurs, aux dires de l’instructeur-chef Todd Bowles. Pourtant, à la suite de l’échec encaissé dimanche contre les Panthers de la Caroline, il a dit ne pas vouloir envisager cette option.

«Nous allons discuter de tout cela en fin de semaine, a-t-il indiqué, selon le site NFL.com. Lorsque vous ne jouez pas bien, tout demeure sur la table et on en parlera avec tous les membres du personnel.»

La prochaine mission des Buccaneers ne sera pas de tout repos. Ils accueilleront les Rams de Los Angeles, champions en titre du Super Bowl, le 6 novembre.