Quebec

Crédit : Photo Stevens LeBlanc

LHJMQ

Zachary Bolduc épié par les Blues à Québec

Publié | Mis à jour

Les Blues de St-Louis tiennent à Zachary Bolduc et ils le démontrent, cette semaine, alors que l’entraineur au développement des joueurs de l’équipe, Matt D’Agostini passe la semaine à Québec afin de travailler avec leur choix de premier tour. 

L’ancien joueur professionnel, qui a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Blues, des Devils du New Jersey, des Penguins de Pittsburgh et des Sabres de Buffalo avant de prendre la route de la Suisse où il a évolué jusqu’à sa retraite, la saison dernière, était même sur la glace avec les entraineurs des Remparts, jeudi, lors de l’entrainement matinal de l’équipe.

«C’est une nouvelle pratique dans l’organisation et on a l’intention de le faire davantage. Ça nous permet de travailler certaines choses spécifiques avec les joueurs. Zach connait un bon début de saison et on veut juste s’assurer qu’il se sente bien. Ici, je suis un peu le messager et je lui laisse savoir ce que les Blues pensent. C’est important que nos espoirs sachent qu’on ne les oublie pas. On a des grandes ambitions avec Zach et on est excités de continuer à travailler avec lui.»

D’Agostini avait épié Bolduc lors de l’entrainement de la veille depuis les gradins du Centre Vidéotron puis, hier matin, a fait une séance de vidéo avec Bolduc, ainsi que Patrick Roy.

«C’est le fun, il amène sa façon de penser et il la partage avec Pat. Ça fait deux jours qu’ils passent ensemble et on a fait de la vidéo les trois ce matin. Ça fait du bien d’avoir leur vision et de voir ce que je peux améliorer», commentait quant à lui l’ailier gauche.

De grandes attentes

Certes, les Blues ont de grandes attentes envers l’attaquant de 19 ans. En début de camp d’entrainement, ils avaient laissé planer la possibilité qu’il débute la saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Toutefois, au terme d’un camp que Bolduc a lui-même qualifié de décevant, il est de retour à Québec pour une dernière année dans les rangs juniors.

Ce camp en-deçà des attentes est loin d’inquiéter les Blues.

«Il ne faut pas oublier qu’il n’a que 19 ans et qu’il est encore en train d’apprendre à devenir un professionnel, souligne D’Agostini. En bout de ligne, ce que les Blues veulent voir, c’est une progression dans son jeu. Il travaille fort pour s’améliorer et on voit de la progression dans les facettes du jeu qu’il doit améliorer. Nous sommes très satisfaits de sa progression. Tant qu’il continue comme ça, il va atteindre la LNH plus tôt que tard.»

Hier matin, lors de la séance de vidéo, le message de l’organisation du Missouri était simple, mais clair, mentionne Bolduc.

«C’est simplement de travailler fort et d’être constant. Il y a plusieurs autres détails mais les grandes lignes, c’est ça. Je dois afficher de la constance et pas seulement de match en match, mais de présence en présence. Ce sont des petits détails qui vont faire que je vais atteindre la Ligue nationale.»

Des propos que corroboraient D’Agostini.

«Zach a la vitesse, les habiletés et un tir de la LNH. On veut maintenant qu’il devienne plus complet et améliore son positionnement. En zone offensive, on aimerait qu’il garde la rondelle un peu plus, qu’il soit plus physique en fond de territoire et qu’il essaie de dominer les défenseurs du junior comme il peut le faire. Mais la progression est là.»

Éclosion à venir?

Avec 13 points en huit matchs depuis son retour à Québec, Bolduc estime un enthousiasme modéré face à son jeu. Mais il sent que les choses sont sur le point de débloquer, avec ses partenaires de trio Théo Rochette et Pier-Olivier Roy.

«Ça va de mieux en mieux et on est près d’éclore. D’après moi, en fin de semaine, on va connaître de très bons matchs. Dans les entrainements, on a toujours eu une bonne chimie mais, là, ça connecte. On le sent de semaine en semaine et je pense que ça va débuter en fin de semaine.»