FBN-SPO-NEW-YORK-GIANTS-V-TAMPA-BAY-BUCCANEERS

Crédit : AFP

NFL

Les Chiefs acquièrent un autre receveur éloigné

Publié | Mis à jour

Les Chiefs de Kansas City ont amélioré leur profondeur à la position de receveur éloigné en faisant l’acquisition de Kadarius Toney des Giants de New York, jeudi.

C’est ce qu’a rapporté le réseau ESPN. Les deux formations n’ont pas encore officialisé la transaction, mais l’entraîneur-chef des Giants, Brian Daboll, a confirmé indirectement le tout en point de presse.

«Nous croyons qu’il s’agissait de la meilleure décision pour le bien de l’équipe, a-t-il soutenu. Je souhaite le meilleur à Kadarius.»

Les Chiefs ont refilé un choix de troisième ronde conditionnel et une sélection de sixième tour pour obtenir les services du Floridien de 23 ans, qui n’a presque pas joué depuis le début de la campagne.

Touché aux ischiojambiers, Toney a raté les cinq derniers matchs des Giants. Il s’est d’abord blessé à la jambe droite pendant le camp d'entraînement, avant d'aggraver le problème lors de la victoire des siens de 19 à 16 face aux Panthers de la Caroline, le 18 septembre dernier. Il a ensuite endommagé sa jambe gauche pendant un entraînement, le 5 octobre.

Depuis qu’il a été sélectionné au 20e échelon du repêchage de 2021 par les Giants, Toney a été victime d’une série de malchances. Il a dû composer avec de nombreuses blessures et a été ralenti par une infection à la COVID-19, l’empêchant de participer à la moitié des 24 matchs qu’il aurait pu entreprendre avec l’équipe de la Grosse Pomme.

Une chance l’an prochain?

Les Chiefs ne viennent pas combler un besoin criant en obtenant Toney. Les receveurs Juju Smith-Schuster, Marquez Valdes-Scantling et Mecole Hardman sont bien en selle au sommet de l’échiquier des receveurs éloignés de l’équipe.

Au-delà de cette saison, toutefois, c’est plus mince. Seul Valdes-Scantling a une entente valide pour la saison 2023, ce qui pourrait signifier que Toney fait partie des plans d’avenir de l’équipe. Il a un contrat valide jusqu'en 2024.

Menés par un Patrick Mahomes en grande forme, les Chiefs (5-2) sont l’équipe la plus dangereuse à l’attaque cette saison. Aucune autre équipe n’a amassé davantage de verges par la passe (2159) ou de touchés (20). Ils dominent aussi le circuit Goodell avec 115 premiers essais après sept rencontres.