Tennis

Auger-Aliassime en lutte pour la finale de l'ATP

Publié | Mis à jour

En remportant un neuvième match de suite, Félix Auger-Aliassime a maintenu mercredi son erre d’aller dans cette course serrée jusqu’à la finale de l’ATP, qui regroupera à Turin, à la mi-novembre, les huit meilleures raquettes de la dernière saison.

Septième à ce classement, le Québécois ne peut se permettre de faux pas s’il souhaite participer pour la première fois au prestigieux événement, l’un de ses objectifs avoués de la présente campagne.

Et s’il a parfois tremblé hier à Bâle, dans son match de premier tour face au Suisse Marc-Andrea Huesler, le joueur de 22 ans ne s’est pas effondré. Face à un adversaire énigmatique, qui occupe à 26 ans son meilleur classement, le 62e rang, Félix a été solide au service et habile au filet.

Du moins, assez pour oublier rapidement le premier bris d’égalité et s’imposer 6-7 (3), 6-4 et 6-4, en près de 2 h 20 min de jeu.

Jusqu’à la fin

Cette victoire s’avère précieuse dans la quête de la fierté de L’Ancienne-Lorette. Car s’il s’est bien positionné dans ce sprint vers Turin avec ses récents titres à Florence et à Anvers, la course s’annonce serrée jusqu’à la fin.

Comme le Serbe Novak Djokovic est qualifié d’emblée pour la finale, en vertu de son triomphe à Wimbledon et de son classement mondial, trois places demeurent à l’enjeu.

Les Espagnols Carlos Alcaraz et Rafael Nadal, les hommes forts de la saison, sont aussi assurés de jouer en Italie, à l’instar du Norvégien Casper Ruud et du Grec Stefanos Tsitsipas.

Derrière, Daniil Medvedev et Andrey Rublev sont en voie d’obtenir leur billet, mais ils pourraient toujours être rattrapés par Auger-Aliassime. Tout comme Auger-Aliassime pourrait encore être rejoint par le Polonais Hubert Hurkacz à la fin de la semaine.

Une défaite prématurée de Félix, qui affrontera jeudi Miomir Kecmanovic, 28e mondial, combinée à une belle poussée de Hurkacz à Vienne, le ferait reculer au classement.

Merci à «Shapo»!

Le Québécois a toutefois eu droit à un précieux coup de pouce de son compatriote et ami Denis Shapovalov, qui a éliminé mercredi en Autriche un autre de ses adversaires directs : l’Américain Taylor Fritz, huitième à la course, qu’il a battu 6-1, 4-6 et 6-3 dans un match de deuxième tour.

Dur de prévoir quel est le «chiffre magique» qui assurait à Félix de pouvoir acheter son billet d’avion pour l’Italie. Mais une chose est certaine :

S’il remporte le titre à Bâle, Auger-Aliassime détiendra 3635 points, lundi;

S’il triomphe à Vienne, Hurkacz en aura 3270.

Le tout risque donc de se jouer à Paris, la semaine prochaine, dans le cadre de l’ultime tournoi de la série Masters 1000 de la saison.

Un sprint serré jusqu'à Turin

Pour atteindre la finale de l’ATP, Félix Auger-Aliassime ne peut pas se permettre de chuter au classement de la «course».

Cette dernière diffère du classement officiel de l’ATP. Les huit joueurs en lice en Italie seront ceux qui ont accumulé le plus de points depuis le début de la saison. Le classement de l’ATP, dans lequel Félix figure actuellement au neuvième rang, est calculé sur les 52 dernières semaines.

Points en date de mercredi

Carlos Alcaraz (ESP)* - 6550 points En action à Bâle - qualifié pour les quarts de finale
Rafael Nadal (ESP)* - 5810 points - Ne joue pas cette semaine
Stefanos Tsitsipas (GRE)* - 5035 points En action à Vienne - qualifié pour la ronde des 16
Casper Ruud (NOR)* - 4930 points - En action à Bâle - éliminé au 1er tour
Daniil Medvedev - 3645 points - En action à Vienne - qualifié pour la ronde des 16
Andrey Rublev - 3440 points - En action à Vienne - qualifié pour la ronde des 16
Félix Auger-Aliassime (CAN) - 3225 points - En action à Bâle - qualifié pour la ronde des 16
Taylor Fritz (É-U) - 2990 points - En action à Vienne - éliminé au 2e tour
Hubert Hurkacz (POL) - 2860 points - En action à Vienne - qualifié pour la ronde des 16
Novak Djokovic (SRB)** - 2720 points - Ne joue pas cette semaine

* Déjà qualifié pour la finale de l’ATP

** Déjà qualifié grâce à sa victoire à Wimbledon et à sa présence dans le top 20 mondial