Crédit : AFP

NFL

Mac Jones chassé, les Patriots déclassés

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre n’ont montré aucune patience envers Mac Jones à son retour au jeu, lundi, dans une défaite de 33 à 14 aux mains des Bears de Chicago au Gillette Stadium.

Après une absence de trois matchs en raison d’une blessure à la cheville gauche, Jones a eu des allures de touriste dans le duel du jour. Pendant que les visiteurs ajoutaient des points au tableau au premier quart, le pivot des Patriots ne générait rien de bon offensivement.

Sa sixième passe du match a atterri dans les mains du joueur défensif Jaquan Brisker, et c’en était trop pour Bill Belichick. L’entraîneur-chef a retiré son jeune quart du match pour le remplacer par Bailey Zappe.

Ce dernier a amorcé la rencontre sur des chapeaux de roues, menant les siens vers la zone des buts lors des deux premières possessions qu’il a orchestrées. Ça s’est toutefois gâté par la suite, et Zappe a subi deux larcins dans la défaite.

Les Bears, quant à eux, ont employé une attaque diversifiée pour inscrire au moins six points à chaque quart. Derrière le centre, Justin Fields a complété 12 de ses 21 relais pour 179 verges aériennes, inscrivant un touché par la passe. Il a surtout fait du dommage avec ses jambes, récoltant 82 verges et un touché en 14 courses.

Les Bears (3-4) occupent le troisième rang de la section Nord de la Nationale. C’est plus difficile du côté des Patriots (3-4) même s’ils affichent le même dossier, eux qui pointent au dernier rang de l’Est de l’Américaine.