Crédit : Photo Alexandre D’Astous

LHJMQ

L’Océanic retrouve le chemin de la victoire

Publié | Mis à jour

L’Océanic a mis fin à une mauvaise séquence de trois défaites avec une victoire de 5 à 2 face au Drakkar de Baie-Comeau grâce à une production de trois buts en avantage numérique, vendredi soir, à Rimouski.

«Notre avantage numérique a collecté aux moments opportuns. Les gars ont travaillé très fort. Le trio de Verreault (Luka), Dumoulin (William) et Mathieu (Jacob) a très bien fait. Les gars ont joué de la bonne façon. Julien Béland aurait pu marquer deux ou trois buts, en jouant de cette façon, ça va finir par débloquer», a commenté l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

Pour le pilote du Drakkar, Jean-François Grégoire, son équipe s’est acheté un ticket pour la défaite. 

«Nous avons été dominés dans toutes les facettes du jeu. Même en avance 2 à 0 après la première, nous étions dominés. On savait pourtant que l’Océanic sortirait fort devant ses partisans. Il faut accepter de payer le prix.»

Blessure inquiétante 

Le défenseur du Drakkar, Niks Fenenko a quitté le match après avoir été atteint par un bâton près de l’œil. 

«J’espère qu’il sera correct», a mentionné son entraîneur.

Le Drakkar a marqué deux buts en 16 secondes à la 15e minute de jeu pour prendre les devants dans une période qui était assez partagée jusque-là. L’Océanic venait pourtant de résister à une infériorité numérique.

Crédit photo : Photo Alexandre D’Astous

Le défenseur Alexis Bernier s’est avancé à la hauteur des cercles de mises en jeu pour battre Patrik Hamrla d’un bon tir. Dès la reprise, Xavier Fortin a habilement remis à Matthew MacDonald sur une attaque rapide.

Trois buts sans riposte

L’Océanic a marqué trois buts sans réplique en deuxième période pour prendre les devants 3 à 2. Jacob Mathieu a d’abord réduit l’écart à un but à la faveur d’un avantage numérique en s’emparant d’une rondelle libre devant le filet du Drakkar. 

Crédit photo : Photo Alexandre D’Astous

Le nouveau venu Patrick LeBlanc a obtenu son premier point avec l’Océanic sur la séquence. Lors d’un autre avantage numérique, Frédéric Brunet a marqué son premier de la saison pour créer l’égalité. Mathieu a ensuite donné les devants aux locaux.

Crédit photo : Photo Alexandre D’Astous

Maël St-Denis a creusé l’écart à deux buts en début de troisième période sur un bel échange à trois avec Alexandre Blais et William Dumoulin. Alexander Gaudio a complété dans un filet désert.

À l’infirmerie, l’Océanic compte actuellement trois blessés, soit Xavier Filion, Luke Coughlin et Mathis Aguilar. 

Pour leur part, Jude Campbell et Quinn Kennedy ont été laissés de côté. Les blessés Anthony Lavoie et Justin Poirier manquaient à l’appel dans le camp du Drakkar. 

Les deux mêmes équipes croiseront de nouveau le fer samedi après-midi.